INSECURITE

Des étudiants (es) de la faculté de médecine de l’UEH réclament justice pour leur camarade Osny Zidor tuée par balle  

Comme annoncé, des étudiants et des professeurs de la Faculté de Médecine et de la pharmacie de l’Université D’Etat d’Haïti (FMP/UEH) ont réalisé ce mercredi 27 avril 2022, une marche de protestation pour réclamer justice et aussi pour dénoncer l’assassinat de la jeune étudiante Osny Zidor tuée par balle, le samedi 23 avril, à Bois-Verna. 

En effet, plusieurs dizaines d’étudiants de la Faculté de Médecine et de la Pharmacie de l’UEH, accompagnés de quelques professeurs ont parcouru plusieurs rues de la capitale haïtienne, partant de l’établissement universitaire à la Rue Oswald Durand, à l’idée de demander justice pour leur camarade tuée par des individus non-identifiés et aussi de dénoncer la montée de l’insécurité dans le pays dont personne n’est à l’abri. 

Selon les témoignages des professeurs et de ses camarades qui été présents tout au long du parcours, ils ont été unanimes à affirmer que Zidor était une brillante étudiante, tout en exprimant leurs indignations face à cet acte jugés odieux. 

“Se avèk anpil regrè, avèk yon santiman fristrasyon, epi revòlt mwen la jodia, paske Zidor se te youn nan etidyan ki te trè briyan, li pat nenpòt etidyan”, a déclaré un professeur de la défunte, qui a profité de l’occasion pour envoyer un message d’union à tous les secteurs indistinctement  dans le pays afin de résoudre le problème d’insécurité qui fait rage dans le pays depuis des lustres, “Jodia nou panse ke li lè li tan pou tout antite nan peyi a mete tèt yo ansanm pou efase gouvènman kriminèl ki mete tèt yo ansanm ak bandi sa yo, pou peyi  a kapab jwenn jistis ak sekirite pou tout moun” a conclu le professeur qui était parmi les professeurs présents durant cette marche.  

D’un autre côté, les étudiants de la FMP ont indexé les autorités concernées face à l’augmentation des actes criminels et d’insécurités à travers le pays, et du coup dénonce la passivité du gouvernement en place dirigé face à ce crime révoltant. 

Advertisements

“Noumenm jenès la, se nou ki pou pran destine nou an men, se nou ki pou konn kiyès n ap mete dirije nou, paske se enpinite a ki mete nou nan sa nou ye jodia, nan sitiyasyon ensekirite jeneralize sa. Mesaj la klè jodia nou tout ann mete fòs nou ansanm pou nou kwape ensekirite a, ann pa rete gade sou Leta sa ki anfas nou an, ki pa gen okenn pwojè pou rezoud pwoblèm ensekirite a nan plan li”, a déclaré l’un des camarades de la victime au micro de Netalkole Média.  

Rappelons que Osny Zidor, étudiante en 5eme année à la Faculté de Médecine et de la Pharmacie de l’Université d’État d’Haïti, a été tuée par balle le samedi 23 avril à Bois-Verna à bord d’un mini-bus par des hommes armés non-identifiés. 

REDACTION : Filderice Mackendy 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

 

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.