18 civils sont déjà tués en plaine par les bandits, selon la Protection Civile

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
source image : Plateforme altermondialiste
Écoutez cet article

La direction générale de la Protection Civile a publié son premier bilan humain découlant des affrontements entre les gangs rivaux « Chen mechan » et « 400 mawozo », à la Plaine du Cul-de-Sac. Les victimes ont été tuées par balles, et certains cadavres – calcinés.
Une famille de huit personnes, 3 enfants et 3 jeunes femmes, ont été exterminés par ses délinquants qui occupent la plaine.  

Depuis dimanche 24 avril 2022, une guerre a éclaté à Croix-des-missions, fief de « Chen mechan ». “Lanmò San Jou”, chef du groupe adverse [400 mawozo], tente à tout prix d’étendre sa puissance dans d’autres champs plus éloignés. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Pour rester en vie, des résidents de la zone de conflit ont dû prendre la fuite pour aller se réfugier ailleurs, à Clercine et Tabarre. La plupart d’entre eux n’ayant pas de proches dans d’autres quartiers, dorment dans les rues sous la pluie. 

Sur la place publique de Clercine, plusieurs centaines de personnes sont constatées. Exposées à des risques importants en termes de sécurité et de protection, les rescapées témoignent l’enfer qu’elles ont dû traverser pour s’échapper de cette hécatombe.  

« La situation est amère ! » 

Femmes, filles et enfants – quelques bagages de fortune en leur possession, sont exposées aux risques de violence, alerte la protection civile.  

Outre Croix-des-missions, des quartiers populaires situés au nord de Port-au-Prince : Shada, Butte Boyer, Santo, Carrefour Marasa, sont aussi infestés par la bataille. 

Ceux qui habitent ses banlieues appellent les autorités à l’aide, particulièrement la Police Nationale d’Haïti (PNH). À court d’eau et de nourritures, ils résistent à même le sol pour échapper aux balles perdues.  

Les détonations d’armes résonnent jusqu’à Tabarre, ou encore à Lillavois et Canaan à Croix-des-Bouquets – territoire des “mawozo”. 

Le haut commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a organisé une « réunion stratégique » pour apporter une solution au banditisme urbain dans la commune de Croix-des-Bouquets, mais jusqu’à présent les bandits ont plusieurs points d’avance.

REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.