Dix (10) rapports d’enquête ont été remis à la justice par l’ULCC, Léon Charles et l’ancienne directrice de LEH sont accusés de corruption  

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Photo : ULCC
Écoutez cet article

Hans Jacques Ludwig Joseph, Directeur général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) dit remettre dix (10) rapports d’enquête à la justice ce jeudi 25 août 2022, demandant la poursuite pénale de plusieurs personnalités politiques et agents publics.  

“Durant mes 2 ans à l’ULCC, j’ai remis aux CG 20 dossiers sur des cas importants de corruption”, a fait savoir le Directeur général de l’ULCC, ajoutant que “La balle est dans le camp de la Justice”. Parmi les personnes visées dans ces rapports l’ancien Directeur de la Police Nationale d’Haïti (PNH) Léon Charles est dans le collimateur de l’ULCC pour faute de gestion, ainsi que l’ancienne Directrice générale de la Loterie d’Etat Haïtien (LEH), Marie Magareth Fortuné. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Dans un rapport sur l’octroi des cartes de débit aux policiers et employés civils, l’ULCC dit constater une lenteur dans l’épuration de la liste des employés a causé un manque à gagner de plus de 18 millions de gourdes. 

D’après ce rapport, l’ex-Directeur de la PNH aurait remettre en selle les cartes de débit des policiers et personnels administratifs retraités ou révoqués, durant la période allant de Décembre 2020 à février de l’année précédente, une action qui a couté plus de 18,240, 000 gourdes à l’État Haïtien. 

En effet, Léon Charles aurait renfloué les cartes de débit des policiers et personnels administratifs révoqués et/ou retraités, au cours de la période allant de Décembre 2020 à février 2021. Une décision qui a coûté à l’État haïtien 18.240.000 gourdes rapporte l’ULCC parlant de faute de gestion grave, réclamant des sanctions contre Léon Charles.

D’un autre côté l’ULCC recommande la mise en mouvement de l’action publique contre l’ancienne directrice générale de la loterie de l’État Haïtien (LEH) Marie Magareth Fortuné, catte dernière qui a signé un contrat de concession qui a causé une perte équivalente à 269 000 000 à l’État haïtien. 

Selon l’ULCC, L’ancienne directrice aurait détourné 40 940 000 gourdes, et Jean Moïse Fortuné, le frère de l’accusée serait lui aussi impliqué dans ce détournement de fonds publics. 

Facebook Comments

TAGGED: ,
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.