La Corée du Nord déclare être prête à faire la guerre avec les États-Unis en cas d’attaque 

Jephte Pascal
Jephte Pascal
Photo : Reuters
Écoutez cet article

En cas d’affrontement militaire avec la Corée du Sud et les États-Unis, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a prévenu, lors d’un discours le 27 juillet 2022, que son pays était “prêt à déployer” des armes nucléaires longues portées pour se défendre.  

Selon Kim, “la force de dissuasion nucléaire de la Corée du Nord est également prête à mobiliser sa puissance absolue de manière fiable, précise et rapide, conformément à sa mission ». Les forces armées nord-coréennes sont « parfaitement préparées » à « faire face à tout affrontement militaire avec les Etats-Unis et la Corée du Sud », a-t-il averti.  

- Advertisement -
Ad imageAd image

Des déclarations qui ont été rapportées par l’agence officielle Korean Central News Agency (KCNA) de Pyongyang, au moment où le leader de la République populaire démocratique de Corée s’adressait devant des vétérans de la guerre de Corée de 1950-1953, à l’occasion des célébrations du “Jour de victoire” marquant l’armistice.  

Kim Jong-un avait aussi profité pour menacer le nouveau président conservateur sud-coréen Yoon Suk-yeol, qui promet d’être plus ferme sur le dossier nord-coréen. 

Cette nouvelle menace, en rappel, intervient alors que les États-unis et la Corée du Sud ont mené cette semaine des exercices militaires communs de tirs réels dans la péninsule sud des deux territoires frontaliers. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Homme de lettres. Étudiant à la Faculté de Linguistique Appliquée de l'UEH. Rédacteur sportif de NetAlKole Media ainsi que présentateur de Pale Boul.