La résurgence du choléra en Haïti en proie à la violence met 1,2 million d’enfants en danger, selon l’UNICEF 

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
la résurgence du choléra en haïti en proie à la violence met 1,2 million d’enfants en danger, selon l'unicef 
Écoutez cet article

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti ce mercredi 5 septembre 2022, que la résurgence du choléra en Haïti, et la violence des gangs dans le pays, notamment dans la capitale, menace le bien-être et la santé de 1,2 million d’enfants et d’adolescents. 

En effet dans un communiqué publié ce mercredi 5 octobre 2022, l’agence des Nations Unies indique que les sept (7) décès et cinq (5) cas positifs de la maladie Choléra, se produisent lorsque le pays est confronté à des affrontements entre groupes armés et à des violentes manifestations contre la hausse des prix des carburants sur le marché local. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

L’UNICEF précise également que 60 autres cas suspects font l’objet d’une enquête dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, où l’organisation Médecins Sans Frontières (MSF) a récemment signalé la mort d’un enfant de trois ans. 

Le choléra est une maladie transmise par l’eau qui provoque une diarrhée aiguë et peut être mortelle si elle n’est pas traitée dans les premières heures. 

« Avec l’augmentation de la violence et de l’insécurité, de nombreuses familles haïtiennes les plus pauvres n’ont d’autre choix que de boire et d’utiliser de l’eau non potable », a déclaré Bruno Maes, représentant de l’UNICEF en Haïti, ce dernier qui a souligné que les familles ne peuvent pas acheter de savon pour se laver les mains, les ordures ne sont pas ramassées dans les rues, les centres de santé sont fermés ou ne peuvent pas fonctionner.  « Tous ces ingrédients ont fait d’Haïti une bombe à retardement pour le choléra. Maintenant, il a explosé », a-t-il ajouté. 

La recrudescence du choléra se produit alors que le pays fait face à des mouvements de protestation, et des violences des gangs armés, une situation qui limite ou encore qui retarde la fourniture de services de base, y compris dans les hôpitaux et les installations d’approvisionnement en eau.

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.