La variole du singe déclarée une “urgence de santé publique” à New-York 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Photo : La Minute Info
Écoutez cet article

L’État de New-York, épicentre de la variole du singe, a déclaré une “urgence de santé publique”. Face à l’augmentation des cas de contaminations liés à la maladie, le maire Eric Adams estime qu’environ 150.000 personnes pourraient actuellement être exposées au virus. 

“Aujourd’hui, nous déclarons la variole du singe une urgence de santé publique à New York”, écrit Eric Adams dans un communiqué. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

L’épidémie des cas de variole de singe ne cesse de gagner du terrain dans la Grosse Pomme. “La ville de New York est actuellement l’épicentre de l’épidémie, et nous estimons qu’environ 150.000 New-Yorkais pourraient actuellement être exposés”, estime le maire, appelant au traitement de toute urgence de l’épidémie, avec des mesures et des ressources, tant au niveau national que mondial.  

Aussi, la gouverneure de New-York, Kathy Hochul a déclaré samedi dernier l’état d’urgence sanitaire pour renforcer les efforts en cours pour contrecarrer l’épidémie. 

Rappelons que d’après le centre de contrôle des maladies et de prévention américain (CDC), le pays compte 5.189 cas et 1.345 rien que dans l’État de New York au 29 juillet. Une hausse très importante du nombre de cas puisque la semaine précédente, on recensait 439 personnes infectées par la variole du singe dans le pays. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.