L’artibonite : Des maisons pillées et incendiées par des bandits, un journaliste reçoit des menaces de mort 

Witson Beaujour
Witson Beaujour
l'artibonite des maisons pillées et incendiées par des bandits, un journaliste reçoit des menaces de mort 
Écoutez cet article

Des bandits armés de la base de  »GRAN GRIF » et ceux de  »Nan Palmis » ont pillé et incendié plus de 65 maisons privées et commerces, dont 15 ont été complètement détruits. Ces scènes de pillage et d’incendie ont été enregistrées dans la zone de Lucca, à l’entrée principale de la Petite Rivière, dans la province de l’Artibonite, le samedi 22 octobre, selon les observations de plusieurs journalistes qui étaient sur place.

Selon le témoignage d’un habitant de la région qui a requis l’anonymat, à plusieurs reprises, ces hors-la-loi qui ont pris d’assaut la ville ont volé environ six motos, extrait des produits pétroliers des stations-service, les ont transportés dans leurs propres véhicules et ont violemment battu les citoyens qu’ils rencontraient sur la route.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Alertée par la population sur le climat d’insécurité créé par ces bandits armés, des unités spéciales de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont été envoyées pour secourir les citoyens. Ces agents de la PNH ont stoppé quatre d’entre eux, dont le chef de bande Wedzer Estimable, alias Loder.

Lukson Elan, le chef du gang des GRAN GRIF, qui se cachait dans le bastion, était tellement bouleversé par la situation qu’il a menacé de tuer le journaliste Venes Désir, correspondant et reporter pour les médias Méga et Amazone. Selon lui, face à ces menaces à son encontre, le professionnel des médias a été contraint de se cacher de peur d’être victime de ces hommes armés. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Witson Beaujour, journaliste-rédacteur, chanteur, musicien et mécanicien industriel. Passionné de reportages, de documentaires et de lecture.