« Les Immortelles », un roman à relire

Ravensley Boisrond
ParRavensley Boisrond
les immortelles, un roman à relire

« Les Immortelles » est un roman de l’écrivain haïtien Mackendy Orcel, publié en 2010. Il a été traduit en français par l’auteur lui-même et publié en France en 2018.

Le roman est un récit poignant qui relate la vie difficile de trois femmes haïtiennes, appelées Les Immortelles, qui tentent de survivre dans un quartier pauvre de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. Le livre se concentre sur la vie quotidienne de ces femmes qui luttent pour trouver de l’eau, de la nourriture, des médicaments et de l’argent pour leurs enfants.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Le roman est construit autour de ces trois personnages principaux : Rose, Anaïse et Fatima, qui sont toutes les trois confrontées à des situations difficiles. Rose est une jeune fille qui vit avec sa mère et son frère dans un quartier pauvre de Port-au-Prince. Anaïse est une mère de deux enfants qui doit faire face à la violence de son mari. Fatima est une femme plus âgée qui essaie de prendre soin de sa petite-fille après la mort de sa fille.

Le livre explore les thèmes de la pauvreté, de la violence, de la corruption et de l’espoir dans une société en crise. Il dépeint également la beauté de la culture haïtienne et la force des femmes qui luttent pour leur survie.

Selon David Fontaine du journal Le Canard enchaîné

« Il faut rendre grâce à Makenzy Orcel pour ce roman si dense, qui entrelace en peu de mots les grands thèmes : l’amour, la mort, le deuil, le désir, la misère, la maternité. Lui rendre grâce d’avoir élevé sa chère “petite” au rang des “immortelles”, des étoiles fixes promises par son titre. »

« Quel roman, la colère dans la plume pour donner la parole aux femmes de la grand’rue. Raconter l’histoire de “petite” pour la rendre immortelle… » Déclare Librairie Vandromme, les  Vans.

Selon « Paris-ci, la Culture » On ne peut que saluer l’audace de Makenzy Orcel, qui pour son premier roman s’est installé dans la peau des putains de Port-au-Prince avec élégance, bien loin de la vulgarité et des clichés dans lesquels d’autres seraient peut-être tombés. Bravo.

En effet, c’est un livre à relire.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia