INSECURITE

“L’Etat en aucun cas, ne peut se prosterner devant les gangs. Peu importe ce que cela coûte”, affirme Me Camille Édouard Junior 

l'etat en aucun cas, ne peut se prosterner devant les gangs. peu importe ce que cela coûte, affirme me camille Édouard junior 

 Me Camille Édouard Junior a réagi face à l’attaque armée des gangs “5 segonn” de village de Dieu, contre le Palais de Justice de Port-au-Prince. Selon l’homme de loi cette attaque montre clairement l’absence de l’autorité de l’Etat dans le pays. 

Lors d’une intervention ce mardi 14 juin 2022, sur la Radio Galaxie, l’ancien Ministre de la Justice et de la sécurité publique affirme que cette attaque armée participe à une banalisation de tous les symboles de l’Etat. En effet, pour Me Camille Edouard Junior, ces actes répondent à une stratégie des criminels de tous poils et de tout acabit en vue de démantèlement de l’Etat. ” On est témoin d’une situation extrêmement grave”, a-t-il martelé. 

Advertisements

Par ailleurs, l’homme de loi souligne, qu’il faut à tout prix neutraliser les actions des gangs qui traumatisent la population haïtienne et empêchent le fonctionnement régulier de certaines institutions du pays.  “Pour y parvenir l’autorité de l’Etat doit rétablir”, a recommandé Me Camille Édouard Junior. 

“L’Etat en aucun cas, ne peut se prosterner devant les gangs. Peu importe ce que cela coûte, il faut mobiliser les moyens pour restaurer l’autorité de l’Etat”, a fait savoir Me Camille, lors de son intervention sur les ondes de la radio Galaxies ce mardi, rappelant que l’appui des pays amis d’Haïti et un réveil de la conscience nationale pourraient également aider à mettre fin au phénomène de banditisme. 

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.