POLITIQUE

L’ex-président Jocelerme Privert se prononce sur son passage à la tête de l’exécutif en 2016 

PHOTO AFP- Jocelerme Privert

Moins en vue sur la scène politique haïtienne depuis son passage à la présidence, l’ex-président haïtien Jocelerme Privert a fait une sortie combien remarquable ce dimanche. Sur son compte Twitter, l’ancien locataire du Palais national affirme avoir laissé, en 2017, un pays politiquement stable avec des institutions fonctionnelles et renforcées. 

À un moment où toutes les lignes sont pratiquement bloquées dans le pays, l’ancien président de la République Jocelerme Privert est sorti de son mutisme et s’est prononcé sur la nouvelle réalité d’Haïti. Lui qui a précédé l’ex-président Jovenel Moïse, assassiné 7 Juillet 2021, affirme que sous sa présidence la situation du pays avait été moins catastrophique qu’aujourd’hui. 

Advertisements

“Après avoir bouclé les élections en 2016, le pays était retourné à la normalité constitutionnelle ; de telle sorte que, en remettant le pourvoir le 7 février 2017, j’avais laissé un pays socialement apaisé, politiquement stable et surtout institutionnellement fonctionnel et renforcé”, a martelé l’ex Chef d’Etat haïtien. 

L’ex-président de l’Assemblée nationale avait dirigé le pays durant la transition de 2016 et 2017 à l’issu du mandat du président Michel Joseph Martelly. Cinq années après, depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse, Haïti est à nouveau dirigé par un gouvernement de transition mené par le Premier ministre Dr Ariel Henry, seul chef de l’exécutif. 

Facebook Comments

Jacky Chery
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.