SPORTS

Liga : Recrutement hivernal d’or et archi payant, le Barça renoue avec la gloire 

L’arrivée de l’ancien milieu de terrain Espagnol, Xavi Hernandez et de nombre de recrues cet hiver a déclenché une réelle transformation dans le navire Catalan qui coulait en début de saison. Le FC Barcelone s’est refait une santé, assommant sur sa route des victimes de grande renommée et les arrivants n’y sont pas pour rien. 

On a dû attendre longtemps avant de voir le Barça se renforcer de si concrète manière lors d’un mercato hivernal. Avec Mateu Alemany à la direction sportive du club, les Catalans ont réussi à s’attacher les services de Dani Alves (ancienne gloire du club et joueur le plus titré de l’histoire), Ferran Torres (indésirable au Manchester City), Pierre-Emerick Aubameyang (sorti d’une période conflictuelle avec Arsenal dont il était capitaine) et Adama Traoré (revenu dans son club formateur sous forme de prêt) pour relancer une saison qui semblait perdue avec les résultats sportifs qui n’étaient pas au rendez-vous. 

Depuis son entrée en activité, cette petite armada enchaîne les performances de haute volée, aidée par les jeunes tels que Pedri, Gavi ou encore Araujo. Cela a même permis au club de rehausser son éclat en sortant à la 9e du classement de la Liga pour s’installer à la 2e. Sur son chemin, l’équipe maniant le « Xaviball » a étonnamment écrasé quelques concurrents de marque : Atletico Madrid (4-2), Athletic Bilbao (4-0), Valence (4-2) et même le Real Madrid (4-0) lors du dernier Clasico tenu au Santiago Bernabéu. 

L’apport des nouvelles recrues s’est fait ressentir, les statistiques affolantes le prouvent. À eux quatre, ils ont engrangé 18 buts et 14 passes décisives. Pour sa part, l’attaquant Gabonais, Pierre-Emerick Aubameyang a marqué 10 fois et a délivré une offrande. Multipliant les passes, Adama Traoré en est à 4 depuis qu’il a revêtu la tunique Barcelonaise. Très discipliné tactiquement, le jeune Ferran Torres compte 6 buts et 5 passes. Quant au vieux briscard, Daniel Alves, il a marqué un but et combiné deux passes depuis son retour dans la capitale de Catalogne. 

Advertisements

En pôle position pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, chose qui demeurait inespérée avec Ronald Koeman aux commandes, le Barça a connu le vent de la révolte sous l’ère de Xavi. Seul hic, faire la mainmise sur le titre de champion d’Espagne paraît compliqué avec la belle avance du Real. Néanmoins, le club Blaugrana peut espérer soulever l’Europa League mais devra tout d’abord se défaire de l’Eintract Frankfort avec qui il s’était quitté bon ami (1-1) lors du quart de finale aller. 

REDACTION : Jephte Pascal Jr ESTIVERNE 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments