L’OPC condamne les attaques armées contre la résidence de Me Carvès Jean et celle du Dr Josué Pierre Louis 

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
L'OPC condamne les attaques armées contre la résidence de Me Carvès Jean et celle du Dr Josué Pierre Louis 
Écoutez cet article

L’Office la Protection des Citoyens (OPC) dans une note de presse rendue publique dit condamner les attaques armées sur la résidence de l’Honorable Magistrat, Me Carvès Jean et celle du Secrétaire Général de la Présidence, Dr Josué Pierre Louis. 

“L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) a appris avec indignation que la résidence du représentant de la Cour de cassation au Conseil supérieur du Pouvoir judiciaire (CSPJ), Me Carvès Jean et celle du Secrétaire Général de la Présidence, Dr Josué Pierre Louis ont été attaquées par des bandits lourdement armés dans la soirée du jeudi 1er septembre 2022”, peut-on lire dans cette note de presse, portant la date du vendredi 2 septembre 2022. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

L’OPC a également fait savoir dans sa note que les objets et matériels de travail de ces deux hauts cadres de l’État, se trouvant dans ces maisons situées à Tabarre 49 entrée ED1, ont été violemment vandalisés par ces hommes armés qui occupent encore les lieux en dépit des appels désespérés lancés par les concernés à des autorités étatiques. 

De ce fait, tout  en condamnant ces actes de vandalisme et toutes les autres attaques criminelles commises sur des membres de la population civile par des bandits armés, l’OPC demande au Ministère de la Justice et de la Sécurité publique de passer, urgemment, des instructions aux structures étatiques concernées en vue de prendre toutes les dispositions légales aux fins de rétablir Me Carvés Jean et Me Josué Pierre Louis dans leurs droits tout en engageant des poursuites pénales à l’encontre des bandits impliqués dans cette infraction. 

Rappelons que, Jeudi des bandits ont fait irruption dans ces deux résidences tirant avec des armes lourdes avant de prendre le contrôle des deux maisons, toutes deux situées à Tabare 49. Ils ont chassé les occupants et depuis occupent les espaces. 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.