Muscadin, un commissaire du gouvernement qui s’arme pour combattre l’insécurité sur le terrain 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
muscadin, un commissaire du gouvernement qui s'arme pour combattre l'insécurité sur le terrain 
Écoutez cet article

Il assure la sécurité dans le département des Nippes, plus particulièrement à Miragôane : son nom est Jean Ernest Muscadin. L’homme n’est pas un policier, mais s’arme pour combattre/abattre les bandits. 

Le commissaire du gouvernement de Miragôane est un homme tout terrain dans sa juridiction. Accompagné d’une délégation d’hommes armés, parmi eux des policiers, il traque jour et nuit les délinquants qui viennent s’installer ou terroriser la population nippoise. Nombreuses sont les têtes qui sont tombées sous les lames de son épée. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Depuis l’arrestation et l’exécution sommaire d’un présumé bandit du gang “5 Segond” qu’Izo dirige à Village de Dieu – Evain Saint Jacques alias « Zo pwason » – rien ne semble pouvoir démotiver Muscadin dans sa quête de paix. 

Depuis, les Nippes demeurent un cimetière pour les bandits. Jean Ernest Muscadin et sa bande s’assurent de laisser des traces derrière pour encourager les malfaiteurs d’autres départements à renoncer à venir dans son fief : les Nippes. 

Rappelons que seul le commissaire du gouvernement Muscadin détient la pillule magique contre le banditisme à Port-au-Prince, et avait même déclaré qu’il pouvait résoudre ce problème en 2 heures de temps, particulièrement dans la 3ème circonscription, à Martisssant, à Village de Dieu.  

Muscadin avait seulement exigé du gouvernement haïtien 500 policiers armés de Galils et des tractopelles, tout en affirmant que les résidents de Village de Dieu et de Martisssant sont tous coupables, même les fœtus, car tous se nourrissent aussi de l’argent du kidnapping. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.