Nominations imminentes : qui dirigera le gouvernement de transition ?

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur

Alors que le processus de nomination du Premier ministre pour diriger le gouvernement de transition d’Haïti s’intensifie, plusieurs structures politiques ont commencé à soumettre des noms à l’examen. Des indications récentes révèlent un éventail de personnalités potentielles issues de diverses organisations politiques.

Le Rassemblement pour une entente nationale et souveraine (REN) a déjà choisi de soutenir Garry Conille comme candidat à ce poste crucial. La Ligue Alternative pour le Progrès et l’Émancipation Haïtienne (Lapeh), pour sa part, semble s’acheminer vers le choix de son Coordinateur, Annacis Jean Hector, pour représenter ses intérêts au sein du gouvernement de transition.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Gérald Germain, quant à lui, bénéficie du patronage de LANSE-Haïti, une organisation membre du CSI, ce qui souligne la diversité des soutiens politiques en jeu.

Une source crédible proche du gouvernement citée par Métronome a révélé que l’actuel Premier ministre intérimaire, Michel Patrick Boisvert, pourrait également être nommé par l’une des structures représentées au sein du Conseil présidentiel de transition (CPT).

Cette période de nomination est cruciale pour Haïti, qui cherche à stabiliser ses institutions et à assurer une transition politique efficace dans un contexte de défis multiples. Les attentes sont grandes quant à la capacité du futur Premier ministre à rassembler et à conduire le pays vers des élections démocratiques et transparentes.

 

Source Photo: Internet

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.