Twitter teste de nouvelles fonctionnalités 

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
twitter teste de nouvelles fonctionnalités
Écoutez cet article

Passé entre les mains du milliardaire Elon Musk, Twitter promet déjà de nouvelles fonctionnalités et quelques changements, à commencer par Twitter Space. 

Afin d’étendre les capacités de sa fonctionnalité de salle audio Spaces, Twitter a commencé à tester une nouvelle option pour cette dernière. Par ce test, il est question d’ajouter un fil de conversation pour Twitter Spaces, qui donnera la possibilité de mieux interagir pendant une session Space.  

- Advertisement -
Ad imageAd image

Sur la plateforme, par le biais de son compte, Twitter Spaces a annoncé que pour cette nouvelle fonction dans les Spaces,  lorsqu’une personne organise une session, une carte d’espace sera envoyée sous forme de tweet afin que les participants puissent répondre, s’engager et partager l’espace en cours. Les personnes qui se trouvent dans l’espace pourront facilement envoyer des tweets directement depuis l’espace. 

L’interface utilisateur de l’espace aura un bouton de fil de discussion à côté de l’option de réaction. En cliquant dessus, les utilisateurs seront dirigés vers le fil de discussion de l’espace qui a été lancé dès la mise en ligne de ce dernier. Les utilisateurs pourront également voir le nombre de chats dans le fil de discussion, mais ne pourront en revanche, ne voir que les tweets qui ont été envoyés en réponse. 

Pour l’heure, il n’est qu’un nombre très restreint d’utilisateurs Android et iOS qui peuvent tester cette nouvelle fonction de Twitter Space. Rien n’est encore dit sur la date de lancement officielle de ce fil de conversation dans ces audios spaces, pour tous les utilisateurs de Twitter. 

D’autres parts, Twitter a également commencé à tester « Cercle », une fonction identique à celle « d’amis proches » de Instagram. Cercle permettra aux gens de partager leurs tweets avec seulement 150 personnes au maximum et de créer un petit groupe sur la plateforme. 

Plus loin, le nouveau propriétaire de Twitter entend augmenter le chiffre d’affaires de la plateforme qui, jusqu’à aujourd’hui, dépends presque exclusivement de la publicité : faire valoir le chiffre d’affaires annuel de Twitter, actuellement de 5 milliards de dollars, à 26,4 milliards de dollars d’ici 2028. 

Pour ce faire, Musk compte diversifier le modèle économique de Twitter. Selon le New York Times, Il développera d’abord l’offre d’abonnements du réseau social, dont les revenus pourraient atteindre les 10 milliards de dollars.  

Jusqu’à présent, Twitter n’a proposé qu’un seul abonnement à trois euros par mois, Twitter Blue, mis en place en 2021 aux Etats-Unis. Les revenus tirés de ce service d’abonnement premium devraient atteindre 69 millions d’utilisateurs d’ici 2025, et 159 millions en 2028. Un nouvel abonnement, appelé « X », sera proposé prochainement, et comptera 104 millions d’utilisateurs en 2028. Il pourrait être un abonnement sans publicité. 

Une autre méthode pour rentabiliser la plateforme serait de faire payer certains utilisateurs comme les comptes d’entreprises et gouvernements d’ici 2023. Pour le moment, il ne s’agit qu’une idée lancée en l’air par un tweet d’Elon :  

« Twitter sera toujours gratuit pour les utilisateurs lambda, mais peut-être fera-t-on payer une petite somme pour les comptes gouvernementaux ou commerciaux » 

Si elle est appliquée, elle pourrait changer le fonctionnement de Twitter et pourrait atteindre 1,3 milliards de dollars en 2028. 

En voulant acheter Twitter, Elon Musk était perçu comme un homme qui n’avait aucun souci réel de rentabiliser la plateforme et qui ne voulait, par cet achat, que mettre fin à la censure de cette dernière et renforcer la liberté d’expression, et ouvrir l’algorithme du réseau social, mais pas gagner de l’argent. Mais Elon Musk prouve qu’un homme d’affaires reste un homme d’affaires. 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.