Un réseau faussaire dominicain démantelé, plusieurs Haïtiens illégaux arrêtés en République dominicaine 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Photo : Hebdo24
Écoutez cet article

Un groupe composé de deux Dominicains et de 6 Haïtiens illégaux, identifié comme présumé responsable d’avoir commis des délits d’usurpation d’identité et de falsification de documents, a été dementelé en République dominicaine, mercredi 24 août 2022.  

Sylvio Emmanuel Andrés Recio et Yoan Amancio Vidal, travaillaient pour le compte de la Commission Électorale Centrale (JCE) à Neiba et Galván ; ils se sont vus imposer une détention préventive de 3 mois. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Aussi, deux Dominicains – Caridad Eugenia Rodríguez Contreras (la Chichi) et Dominguito López Pérez (Dominguito) ont été condamnés à trois mois de détention préventive ; tandis que les haïtiens illégaux Michell Ange Bien-aimé (Estefania), Josué Dupont, Héctor Julio Rosario Núñez, Luis Dupon Kelvin Mora, Andrio Mancebo, Eddy Montilla et Yudelka Domice ont été mis en prison pour six mois sous surveillance du ministère public chargé de l’enquête. 

Le mode opératoire était que Rodríguez Contreras avait approché les citoyens étrangers illégaux proposant de leur fournir toutes sortes de faux documents pour les nationaliser comme nés sur le territoire dominicain. 

Selon les déclarations des ressortissants haïtiens qui ont tenté d’obtenir une fausse nationalité, le réseau de contrefaçon a facturé 70 000,00 RD$ et 100 000 RD$ pour leur avoir donné le document frauduleux. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.