Des Canadiens qui financent les gangs en Haïti seront sanctionnés, d’après la ministre Mélanie Joly

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
des canadiens qui financent les gangs en haïti seront sanctionnés, d'après la ministre mélanie joly
Écoutez cet article

La Ministre des Affaires étrangères Canadienne, Mélanie Joly, dans une entrevue aux Coulisses du pouvoir a déclaré que les Canadiens qui financent les gangs armés dans le pays risquent d’être sanctionnés par le gouvernement canadien.

« L’impunité n’est pas une option », a fait savoir Mélanie Joly, juste avant d’ajouter que « si jamais il y’a des personnes au Canada qui font partie de ce système de corruption, qui profitent de la violence en Haïti certainement elles vont être sanctionnées ».

- Advertisement -
Ad imageAd image

Par ailleurs, la Ministre des affaires étrangères Canadienne a également précisé que  » le but de notre régime de sanctions, c’est qu’il soit efficace ».

À rappeler que le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le 21 octobre 2022, à l’unanimité l’imposition des sanctions et d’embargo sur les armes des groupes armés en Haïti qui contrôlent de vastes zones du pays notamment dans la capitale haïtienne, y compris d’importantes infrastructures et voies de communication.

Les sanctions comprennent non seulement un embargo sur les armes pour les acteurs non-étatiques, mais aussi une interdiction des dirigeants des gangs armés de voyager hors du pays, et le gel de leurs biens bancaires.

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.