30 000 femmes enceintes sont à risque en raison de la pénurie de carburant, selon l’ONU 

Marie-Alla Clerville
Marie-Alla Clerville
Photo : UNFPA
Écoutez cet article

L’organisation des Nations Unies (ONU) attire l’attention sur la situation difficile des femmes enceintes en Haïti, en raison du blocage de carburant par les gangs armés, 30 000 femmes enceintes sont à risque, déplore l’ONU.  

Depuis plus d’un mois, la situation du pays ne cesse de détériorer. En effet, la rareté de carburant continue à avoir des répercussions sur le fonctionnement normal du pays, une partie de la population se trouve dans l’insécurité alimentaire, les trois quarts des hôpitaux sont incapables de fournir des services, près de 30 000 femmes enceintes n’ont pas d’accès aux services de santé. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon l’agence des Nations Unies pour la santé sexuelle et reproductive (UNFPA), les femmes enceintes et les filles sont les plus touchées par l’accès restreint aux services de santé. L’UNFPA a estimé qu’environ 30 000 femmes enceintes risquent de ne pas pouvoir accéder aux soins de santé essentiels, et près de 10 000 pourraient connaître des complications obstétricales potentiellement mortelles, sans assistance médicale qualifiée. Environ 7 000 femmes victimes de violences sexuelles pourraient se retrouver sans soutien médical et psychosocial d’ici la fin de l’année. 

L’UNFPA a collaboré avec des hôpitaux, des autorités sanitaires et des partenaires pour installer des alimentations solaires dans 25 installations à travers Haïti, ce qui a amélioré le stockage de la chaîne du froid et permis aux services de maternité de continuer à servir la population. Cependant, l’énergie solaire est insuffisante pour faire alimenter pleinement les hôpitaux. 

Dans ce contexte d’épidémie de choléra l’UNFPA continue à soutenir les femmes enceintes, « Nous nous concentrons actuellement sur l’atteinte des femmes et des filles enceintes dans les camps où il existe de réelles craintes que le choléra ne se propage. La violence et l’instabilité actuelles entravent nos efforts pour atteindre les plus vulnérables et nous avons un besoin urgent d’accéder à ceux qui en ont besoin », a-t-elle lamenté. 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Marie-Alla Clerville, communicatrice sociale, rédactrice, designer, webdesigner et hôtelière. Passionnée de l’entrepreneuriat et de la technologie.