À Cité Soleil, au moins une vingtaine de morts par balles recensés

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
À Cité Soleil, au moins une vingtaine de morts par balles recensés
Écoutez cet article

Depuis le vendredi 08 juillet 2022, les bandits offrent un spectacle sans merci aux résidents de la commune de Cité-Soleil : G9 et G-Pèp s’affrontent à longueur de journée et des victimes pleuvent dans les deux camps.

Au moins une vingtaine de personnes, majoritairement des bandits des deux groupes adverses, sont mortes par balles lors des échanges de tirs entre ses malfaiteurs de premier rang. Des photos qui circulent sur les réseaux sociaux depuis l’éclatement des faits témoignent de la gravité de la situation.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Des victimes sont même recensées à Simon-Pelé, un quartier frontalier. Des balles perdues ont blessé plusieurs personnes dans cette zone aussi, sous l’égide du banditisme urbain, imposé par « G9 an Fanmi ak Alye » dans plusieurs zones de Cité-Soleil et de Delmas (bas Delmas).

Personne jusqu’ici ne sait combien de temps durera une telle prestation de force des bandits de G9 et G-Pèp, tous deux supportés par des renforts envoyés par d’autres chefs de gangs de la capitale Port-au-Prince.

Les affrontements ont déjà troublé le bon fonctionnement du terminal Varreux, à Cité Soleil, depuis vendredi dernier.

L’Etat haïtien n’a pas encore pipé mot, et ne le fera certainement pas. Mais ce qui reste sûr, le bilan définitif des victimes de cette guerre sera alarmant, tout comme les précédents dans les quartiers de La Saline, Bel-Air, Bon-Repos, entre autres.

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.