CLIMAT

Environ 2 500 familles en Haïti ont dû déménager à cause des fortes pluies qui s’abattent sur plusieurs départements

Près de 2 500 familles en Haïti ont dû déménager dans des abris temporaires car les inondations causées par les pluies ont touché un nombre similaire de maisons, a confirmé lundi la Direction de la protection civile.

Un système frontal situé sur la République dominicaine voisine a provoqué d’intenses précipitations dimanche et lundi dans plusieurs départements du pays, notamment le Nord, le Nord-Est et les Nippes, selon le bilan partiel de l’institution.

La Protection Civile a indiqué que de nombreux dégâts ont été enregistrés dans les zones les plus touchées par la montée des eaux, et les zones basses du Cap Haïtien, la deuxième ville du pays, sont inondées.

À Noroeste, notamment à Ferrier, la route principale a été endommagée après l’effondrement du pont à l’entrée de la commune, tandis que la centrale électrique de Caracol a également souffert d’inondations.

Advertisements

L’Unité hydrométéorologique haïtienne a averti que les précipitations se poursuivraient jusqu’à mardi, notamment dans les départements du Nord et de la Grande Anse, en raison de l’humidité résiduelle à l’arrière du système frontal.

La grave déforestation qui touche 98% du territoire haïtien est l’un des facteurs qui amplifie l’impact de ces catastrophes, selon les experts.

En avril dernier, un système frontal quasi stationnaire a fait au moins six morts au Cap-Haïtien, tandis que 4 385 familles ont été touchées, 155 personnes ont dû se réfugier et 3 981 habitations ont été inondées, selon un bilan du gouvernement local.

En août 2020, la tempête tropicale Laura a fait trente morts et huit disparus, en plus d’importants dégâts matériels dans plus de six mille habitations.

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.