Kemi Seba, ébloui par le vibrant hommage du sculpteur haïtien Borgella Dumond 

Jacky Chery
Jacky Chery
Écoutez cet article

Quelques jours après que son portrait avait été sculpté par l’artiste haïtien Borgella Dumond, Kemi Seba a exprimé, ce jeudi, sa profonde gratitude et son appréciation face à ce chef d’œuvre qui lui a été offert. 

À travers les réseaux sociaux, l’activiste franco-béninois affirme qu’il a reçu cet œuvre d’art émanant du talentueux sculpteur haïtien avec les larmes aux yeux. Ce buste sculpté par le jeune artiste, présente Kemi Seba, d’un collier africain autour du cou, portant sur sa poitrine la partie de la carte mondiale présentant représentant le continent africain. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

«Je n’accepte jamais les prix. Mais lorsque je vois ce trésor venant de la Mecque de la cause Noire qu’est Haïti, je ne peux que dire, les larmes aux yeux, MERCI», a déclaré Kemi Seba sur les réseaux sociaux, ce 6 mai. Haïti, tout comme tous les pays du Sud, a souvent été défendu par le militant africain face à la domination occidentale. 

Borgella Dumond, ancien étudiant de l’ENARTS, avait sculpté le premier mai dernier, le portrait de l’activiste africain en hommage à toutes ses luttes menées pour la cause Noire et des pays du Sud du monde entier. Kemi Seba est devenu depuis plusieurs années un symbole de l’émancipation des peuples africains, notamment au sein de la jeunesse africaine d’Afrique ou de l’étranger. 

« Honneur et mérite à Kemi Seba pour son implication dans la lutte de l’émergence des pays du Sud. “La grandeur Noire” », avait déclaré l’artiste Dumond au moment de la présentation de ce chef œuvre au grand public à travers les réseaux sociaux. 

Kemi Seba, malgré sa grande popularité jouit au milieu de la jeunesse africaine, n’est pas du tout bien vu par certains gouvernements africains. En décembre 2019, il a été arrêté au Burkina Faso par la gendarmerie, avant que des jeunes burkinabés ont forcé à ce qu’il soit libéré. Moins de deux ans après, soit le 29 octobre 2021, il a été une nouvelle fois arrêté au Burkina Faso, avant d’être expulsé du pays. 

À rappeler que, en juillet 2021, Kemi Seba était venu en Haïti, notamment dans la commune de Jacmel pour se présenter face aux jeunes afin de pouvoir les motiver à soulever contre la corruption qui gangrène le pays au quotidien et qui met en péril son développement. 

REDACTION : Jacky Chéry 

COPYRIGHT : NETALKKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.