DIPLOMATIE

L’ancien premier ministre haïtien, Garry Conille dirige une mission dans les Bahamas pour la signature historique du MSDCF Caribbean

Garry Conille, L’ancien premier ministre haïtien, actuel Coordonnateur résident des Nations Unies (CR) dirige une délégation dans les Bahamas pour faciliter à ces derniers, la signature de Plan-cadre plurinational des Nations Unies pour le développement durable 2022-2026. 

Ce jeudi 10 février 2022, le bureau multipays pour la Jamaïque a annoncé que le Coordonnateur résident des Nations Unies (CR) dirige une délégation dans les Bahamas. Celle-ci tend à faciliter aux Bahamas la signature au Plan-cadre plurinational des Nations Unies pour le développement durable 2022-226 (en anglais : United Nations Multi-country Sustainable Development Framework, ou MSDF) 

« Le gouvernement des Bahamas deviendra pour la première fois signataire du MSDCF » peut-on lire dans le communiqué du bureau multipays pour la Jamaïque, sur leur compte Twitter. 

Le Plan-cadre plurinational des Nations Unies pour le développement durable 2022-2026 est un instrument de planification et de mise en œuvre des activités de l’ONU dans les pays épousant les objectifs stratégiques du développement durable. Renouvelé sous une période 5 ans. Le dernier plan date de 2017-2021, cette année marque le nouveau qui s’étend sur 2022-2026. 

Nombreux sont les pays dans le monde qui se sont adressés à ce nouveau cadre qui promeut une meilleure utilisation des ressources naturelles sans compromettre l’avenir.  

Advertisements

Le plan caraïbéen piloté par le Bureau multipays pour la Jamaïque, siégé à Jamaïque, inclut beaucoup de pays dans la caraïbe dont les Bermudes, les îles Caïmans et les îles Turques et Caïques. Ce bureau travaille sous la direction du coordonnateur résident des Nations Unies à la Jamaïque, poste qu’occupe l’ancien premier ministre Haïtien, Garry Conille depuis 2020, 

Cette année pour faire progresser le développement durable et la coopération dans les Caraïbes, suivant les objectifs de propre du développement durable, dont la suppression de la pauvreté est l’un des principaux piliers, les Bahamas sont donc sur la voie d’imprégnation de ce modèle économique incluant un système alimentaire adéquat en favorisant la production, l’agrégation, la transformation, la distribution, la consommation et l’élimination des produits alimentaires provenant de l’agriculture, pour ne citer que ceux-là. 

Notons que le développement durable est un concept qui fait autorité depuis des décennies, au sens de Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien, ce concept renvoi à « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » ayant un caractère social, économique et environnemental il se veut être un outil à l’élimination de la pauvreté dans le monde. 

Notons aussi que la signature ce sera ce vendredi 11 février 2022 dans la foulée, un nombre d’appels sera suivi, des rencontres avec les pa 

Facebook Comments