JUSTICE

L’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse, toujours dans l’impasse

L'enquête sur l'assassinat de Jovenel Moïse, toujours dans l'impasse

Le juge Instructeur, Chavannes Etienne, qui avait été chargé la semaine dernière pour mener l’enquête sur l’assassinat de l’ex président Jovenel Moïse s’est écarté dudit dossier pour convenance personnelle. ” Effectivement le juge en question s’est déporté du dossier”, a confirmé le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant 

10 jours après qu’il a été désigné par le Doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-vil, le juge Chavannes Etienne dans une ordonnance de dessaisissement s’est déporté de cette affaire pour convenance personnelle. Par contre, certains proches du magistrat instructeur se disent de préférence ” les conditions dans lesquelles pour que le juge instruit sur ledit dossier ne sont pas réunies, à savoir les moyens pour achever ladite enquête “. 

L’administrateur du tribunal de première instance de Port-au-Prince avait déjà confié ce dossier à au moins trois juges instructeurs, dont dans un premier temps au juge Mathieu Chanlatte qui s’était déporté de l’affaire pour absence de moyens mis à sa disposition, dans un second temps au juge Garry Orélien ainsi que Chavannes Etienne. Ces derniers se sont chassés pour convenance personnelle.

Dans une interview accordée ce matin à Radio Métropole, le Doyen Bernard Saint-vil dit qu’il n’a pas encore reçu le déport officiel du juge Chavannes Etienne, mais ” il m’avait expliqué que des médias lui reprochent d’une manière négative sur sa personne, ensuite il avait reçu un appel téléphonique de quelqu’un qui lui fait des menaces sur cette affaire”, dit-il. 

Facebook Comments

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.