Le président du Salvador tacle la référence d’Haïti dans les Caraïbes  

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
Écoutez cet article

« Haïti est le pire pays de la région », tels ont été les mots empruntés par le président salvadorien, Nayib Bukele, pour établir la différence qui existent entre la République dominicaine et Haïti. Des déclarations qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux, et qui ont déclenchées la fureur des Haïtiens. 

Lors d’une conférence de presse M. Bukele a déclaré que la République dominicaine « est un pays hautement développé » et un « exemple » pour les autres nations des Caraïbes et d’Amérique latine, contrairement à Haïti, avec qui elle partage une frontière qui n’est qu’ « une ligne » et est le « pire » de la région. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Une comparaison que le chef de l’État salvadorien a établi pour démontrer l’importance d’une bonne gestion politique dans un pays, précisant que “l’avenir d’un pays dépend de ses propres décisions et non de celles des autres”, et Haïti a malheureusement été placée dans la partie sombre des références.  

Nayib Bukele, depuis quelques temps, est fortement mis en cause pour la répression qu’il a développée pour affronter des gangs (les maras), avec lesquels il aurait eu des négociations clandestines, selon une enquête des États-Unis. Près de 9000 mille présumés gangs ont été appréhendés en seulement 15 jours. Une première en 20 ans !  

 REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.