INSECURITE

Léon Leblanc, un employé du parlement tué puis brûlé par des bandits à Santo 13 

léon leblanc, un employé du parlement tué puis brûlé par des bandits à santo 13

Le 3 mai dernier un employé du parlement haïtien allait connaître une fin tragique. Léon Leblanc a été tué par des bandits armés à Santo 13 suite aux affrontements entre « 400 mawozo » et « Chen mechan ». 

Le cadavre de Léon Leblanc a été traîné au sol par les bandits jusqu’au carrefour Shada, puis brûlé. L’ancien agent de sécurité de l’ex sénateur de l’Artibonite Youri Latortue habitait la zone de conflit. 

L’ancien soldat des Forces armées d’Haïti refusait d’abandonner sa demeure dans la Plaine du Cul-de-sac, contrairement à d’autres d’autres riverains. Il a malheureusement été exterminé !  

Les hommes de « Lanmò San Jou » ont été pointés du doigt suite à cet acte odieux. 

 « Mon ami Léon Leblanc s’est défendu contre ses agresseurs. Il a résisté, ayant décidé de ne pas courber l’échine. AAA pleure ce pionnier du parti. Hommages à toi, Léon, que je n’oublierai jamais. Et mes sincères condoléances à la famille » : Youry Latortue, sur ses réseaux sociaux. 

Advertisements

Depuis plusieurs semaines le gang « 400 mawozo » domine l’actualité. Pion fort dans l’aggravation de la situation socio-sécuritaire du pays, il terrorise et domine l’arrondissement de Croix-des-Bouquets, entre autres. La Police Nationale d’Haïti (PNH) tente de déloger ces malfrats de leur fief, mais ils résistent encore à l’assaut. 

REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.