Magdaline Myrtil, finaliste du Prix Découvertes RFI

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus  - Rédactrice
magdaline myrtil, finaliste du prix découvertes rfi

Parmi les 10 finalistes du Prix Découvertes RFI, figure la chanteuse Haïtienne Magdaline Myrtil. Sélectionnée le 14 octobre dernier par le pré-jury du concours, Magdaline a quand même besoin du vote de ses fans pour aspirer à être la lauréate de ce prestigieux prix, qui met en avant annuellement depuis 1981, les nouveaux talents musicaux du continent Africain.

Dans un entretien avec Netalkole Media, l’artiste donne les raisons pour lesquelles ses compatriotes devraient voter pour elle et l’aider à remporter le prix.

- Advertisement -
Ad imageAd image

1 – Li trè ra Pou nou gen yon Atis fanm ki rive nan final.
2- Vot ou pap gaspiye paske Atis la gen talan.
3- Prix Découvertes se yon gwo konpetisyon li ye.
4- Se yon fyète nasyonal Pou vote pou pitit  a.
5- Nou genyen konkou a 2 fwa deja. Twazyèm fwa t ap sansasyonèl.

Les votes prendront fin le 16 novembre et les résultats seront publiés le 18 novembre, lors d’une émission Live sur Facebook, après le vote du grand jury, présidé par l’artiste Yemi Alade.

Votez pour Magdaline via ce lien : 

https://musique.rfi.fr/prix-decouvertes/vote

Un des rêves chers au cœur de Magdaline, est de performer ses chansons, partout dans le monde. Est-ce pourquoi elle prête une attention particulière aux concours internationaux. Après en avoir raté la date d’inscription de plusieurs, cette année, elle a été plus vigilante que les précédentes. Elle s’est inscrite, a envoyé la biographie, photos, et chansons, et sur plus de 2000 participants, elle fait partie des 10 sélectionnés, pour la finale.

Participer à ce concours est pour elle une très belle expérience, car dit-elle, cela lui permet de se mesurer à de nombreux jeunes talents à travers le monde, de faire flotter le drapeau haïtien aux yeux du monde, et de montrer les talents de ce pays. Qu’elle gagne ou non, l’interprète de Lanmou sa affirme qu’elle n’oubliera jamais cette expérience. Mais gagner serait pour elle, une occasion d’honorer la mémoire de Mikaben, mais aussi faire briller une lueur d’espoir en Haïti, qui connaît toutes sortes de péripéties actuellement.

« Si je gagne, Haïti gagne. Je dédierai le prix à Mikaben, ce grand artiste qui nous a laissé, » affirme-t-elle.

« Figurer parmi les finalistes réaffirme quelque chose que je sais depuis longtemps – que j’ai du talent. Cela rassure et renforce la conviction que je peux partager la scène avec d’autres artistes et surtout au niveau international. C’est un point puissant, que je gagne ou non, » poursuit celle qui a pris conscience de son talent dans le chant en l’an 2000, après avoir interprété le célèbre tube sous le vent de Garou et Céline Dion.

Assise devant chez elle, yeux fermés, elle chantait cette chanson. Quand elle eut fini, des gens qui passaient et qui se sont arrêtés pour l’écouter, l’ont félicité, applaudi et encouragé à continuer dans cette voie, car ils ont aimé ce qu’ils ont entendu. De là, une aventure avec la musique a débuté.

« J’ai découvert très jeune que je pouvais chanter, quand les gens ont commencé à me féliciter après avoir chanté « Sous Le Vent » de Garou et Céline Dion. Plus tard, avec l’aide de mon frère qui est guitariste, nous avons commencé à jouer lors de mariages et de fêtes de fin d’études, » explique-t-elle.

Déjà en étant finaliste du Prix Découverte RFI, Magdaline Myrtil aura une grande exposition médiatique. Elle compte utiliser sa participation à ce concours, pour booster sa carrière musicale. Elle a des projets à venir, comme un album qui est en cours de finalisation, dont la sortie est prévue pour bientôt.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Par Sam Sarah Devilus Rédactrice
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.