Un détenu et son avocate ont été surpris en pleine relation sexuelle dans une prison à Paris 

Stevinsonne Jeune
Stevinsonne Jeune
source image : Yahoo
Écoutez cet article

Selon ce qu’a rapporté le quotidien français, le Parisien, un détenu et son avocate ont été surpris en pleine relation sexuelle dans un parloir d’une prison de la santé par un surveillant au moment où il effectuait son service, a été intrigué par des mouvements suspects à travers une porte vitrée. 

C’est quoi une relation sexuelle ? 

- Advertisement -
Ad imageAd image

On en entend parler dans les médias, on en voit dans les films, on en parle entre copains, on y pense souvent, mais finalement, quand on ne l’a pas encore expérimenté, cela reste souvent très abstrait dans notre esprit. Alors, une relation sexuelle est un échange, une rencontre avec l’autre, peu importe l’intensité de tes sentiments, et de ton désir. 

Dans la matinée du lundi 3 janvier 2022, un agent de la prison parisienne de la Santé a révélé qu’un détenu est en train de faire l’amour avec son avocate dans un parloir de cet établissement. 

” Si la relation était bien consentie entre les deux adultes, elle pose tout de même deux problèmes. Les relations sexuelles sont bien autorisées aux détenus, mais uniquement dans les unités de vie familiale, pas dans les parloirs. Car les détenus ne sont pas fouillés à la sortie de leur entretien avec leur conseil, seule une palpation est effectuée. Dans le cas d’une proximité trop forte entre le prisonnier et le visiteur, il pourrait y avoir introduction d’un téléphone, d’une arme ou de drogue”, a fait savoir une source issue dans ladite prison à le Parisien. Donc des sanctions seraient possibles. 

Du point de vue d’éthique et déontologique de la profession d’avocat, une relation intime entre un détenu et son avocat pourrait porter atteinte à la dignité de ladite profession. Cela, même si les deux parties sont concubines comme cela semble être le cas. Dans ce cas, selon une source pénitentiaire citée par le Parisien le détenu et son avocate risquent tous deux des sanctions. D’un part, le détenu qui est un homme d’affaires pourrait écoper de quelques jours en quartier disciplinaire, d’autre part l’avocate elle-même pourrait se voir appliquer une sanction disciplinaire par son ordre du barreau dont elle fait partir, qui peut aller du blâme à la radiation. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Avatar
Posté par Stevinsonne Jeune
Follow:
Stevinsonne JEUNE, journaliste et rédacteur. Étudiant finissant en sciences juridiques à l'Université d'État d'Haïti Praticien en Droit au sein du tribunal de paix de Delmas.