20 millions de dollars pour le projet de renforcement des soins de santé primaire et la surveillance en Haïti, approuvé par la Banque Mondiale  

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Photo : Primature Haiti
Écoutez cet article

Le Conseil d’administration de la Banque Mondiale a approuvé environ 20 millions de dollars pour le Projet de renforcement des soins de santé primaires et de la surveillance en Haïti (PROSYSS). L’annonce a été faite dans un communiqué ce vendredi 17 juin par l’institution. 

Cette somme approuvée par La Banque Mondiale, vise à accroître l’utilisation des services de soins de santé primaires dans certaines zones géographiques, et le renforcement de la capacité de surveillance des maladies, notamment le choléra, selon les précisions du communiqué de l’institution. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon le Chef des opérateurs de la Banque Centrale, Laurent Msellati, l’accès à des soins de santé de qualité est fondamental pour atténuer le cycle de pauvreté, renforcer le capital humain d’Haïti et apporter de l’aide aux générations futures pour les aider à atteindre leur plein potentiel, soutenant “qu’Haïti a éliminé le choléra avec succès, aucun cas n’ayant été détecté au cours des trois dernières années”. 

Par ailleurs, le document précise que ce financement constitue un renflouement des fonds réaffectés en raison de l’urgence, et financera des activités ciblées telles que le renforcement des réseaux de référencement vers les soins de santé primaires, la fourniture d’incitation aux prestataires de soins de santé et l’augmentation de leur responsabilité par le biais du programme de financement basé sur les résultats. 

À noter que ce projet initial de renforcement des soins de santé primaires et de la surveillance en Haïti a été approuvé par le Conseil des administrateurs de la Banque Mondiale en 2019, précisément 16 mai 2019 pour une somme générale de 70 millions de dollars. 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.