A l’Arcahaie, Ariel Henry fait appel à l’unité pour résoudre l’insécurité et organiser les élections

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Photo : Primature
Écoutez cet article

De manière traditionnelle, chaque 18 mai, la nation haïtienne commémore la fête du drapeau, un symbolisme qui marque le début de notre histoire de peuple. Cette année, pour célébrer la 219ème fête du bicolore haïtien, ce mercredi, le chef du gouvernement haïtien, le Dr Ariel Henry, accompagné de plusieurs hauts dignitaires de l’administration publique ont répondu présent à l’église Saint-Pierre de l’Arcahaie. Le Premier Ministre, dans son allocution, appelle à l’unité pour résoudre l’insécurité et organiser les élections. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Tôt dans la matinée, la ville de l’ Arcahaie a accueilli les autorités gouvernementales pour célébrer ce 18 mai, le 219ème anniversaire du bicolore haïtien. En effet, le Premier ministre Ariel Henry a assisté, en présence des autres ministres du gouvernement, des représentants des corps constitués de l’Etat, des diplomates et des autorités locales, à la célébration eucharistique, à l’église Saint Pierre de l’Archaie, à la fête du drapeau et de l’Université. 

Le locataire de la Primature a profité de l’occasion pour déposer des gerbes de fleurs aux pieds des statues de nos héros de l’indépendance, afin de témoigner la reconnaissance de la nation pour cette terre commune qu’ils nous ont léguée. 

Quelques heures après la cérémonie, le Premier Ministre s’est rendu sur son compte Twitter pour prêcher l’unité entre les citoyens haïtiens. Le neurochirurgien a en effet demandé au peuple haïtien de s’inspirer des ancêtres qui nous ont laissé des exemples. 

“Catherine Flon te montre nou chimen an, li te ba nou yon egzanp lè li te rekoud drapo nou an. Ann rekoud 

peyi nou an. Sosyete nou an dechire, sosyete nou an gen twòp Ying Yang. Ann rekoud peyi n pou timoun yo, pou jenès la”, écrit le premier ministre sur son compte Twitter, avant d’ajouter : “An nou rebati yon lòt sosyete san fòs kote. Yon peyi kote youn respekte lòt, kote nou tout dwe konprann pi gran byen nou genyen se Ayiti e devwa nou se pwoteje l.” 

Plus loin, le chef de l’État a fait remarquer que son gouvernement travaille d’arrache-pied pour résoudre le problème d’insécurité dans le pays, afin créer un climat favorable pour la réalisation des élections. 

“Gouvènman an ap travay san pran souf, pou kreye kondisyon sekirite, pou se moun pèp la chwazi nan bon jan elèksyon ki vi n ranplase l. Se konsa selman peyi a ap kapab ranfòse estabilite e kreye plis opòtinite pou envestisman fèt, pou djòb kreye, e pou lavi chè bese”, a déclaré le Premier Ministre Ariel Henry. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.