ACTUALITÉS

Assassinat du président haïtien : La veuve de Jovenel Moise a demandé le report de son audition

Écoutez cet article

 

Dans une lettre adressée au Juge Garry Orélien jeudi 16 septembre, les avocats de la veuve du président Jovenel Moise, ont sollicité une nouvelle date pour la tenue de l’audition de Martine Etienne Moise.

Dans cette lettre adressée au juge d’instruction chargé de mener l’enquête sur l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moise, Wilson Estimé, Guy Alexis, Emmanuel Jeanty, qui sont les avocats de l’ex première dame ont expliqué pourquoi ils ont demandé de reporter l’audience qui devait se tenir le 20 septembre, 6 octobre 2021.

Pour appuyer ses dires Ils évoquent un arrêté pris par son feu mari déclarant la date du 20 septembre, anniversaire de Jean Jacques Dessalines « Jour férié ».

 » Feu, l’ancien Président de la République d’Haïti, son excellence Jovenel Moïse, lâchement assassiné en sa demeure dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, de son vivant avait pris par arrêté la décision historique de baptiser la date du 20 septembre  » Jour de Dessalines », souligne une correspondance adressée au juge instructeur Garry Orélien par ses avocats.

Advertisements

Plus loin ils expliquent que Martine Moïse, se trouvant aux USA pour des soins post opératoires que nécessitent ses blessures et pour des séances de thérapie afférentes à ses traumatismes ainsi pour sa rééducation, ne pourra pas répondre à l’invitation du magistrat instructeur. Elle sera disponible qu’à partir du 6 octobre.

Rappelons que le juge d’instruction, Garry Orélien, avait exprimé son souhait d’entendre l’épouse du défunt, Martine Etienne Moise, dans une correspondance publiée en date du 13 septembre 2021.

« Vu les articles 58 et 59 du code d’instruction criminelle, Nous ordonnons au Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, de citer Madame Marie Etienne Martine Moise, domiciliée et domiciliée à Pèlerin 5, à comparaître dans notre Chambre d’Instruction Criminelle située au Palais de Justice de Port-Au-Prince, sur le boulevard Harry Truman, le lundi 20 septembre 2021 à 10 heures pour témoigner dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du président de la République Jovenel Moise », avait déclaré le juge Garry Orélien.

Plus de deux mois après ce drame, aucune instance officielle n’a encore recueilli le témoignage des proches de la victime, pourtant présents lors de la commission de cet acte ignoble.

Ravensley Boisrond
Journaliste, amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia

    Tu pourrais aussi aimer

    Plus dans:ACTUALITÉS