Ce n’est pas la première fois que L’Église Épiscopale d’Haïti est impliquée dans un trafic d’armes, selon les autorités policières  

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Photo : Le Nouvelliste
Écoutez cet article

En juillet dernier lors d’un inventaire partiel de la fouille d’un conteneur au port de la Capitale haïtienne, des agents de l’institution policière ont saisie 18 armes automatiques dont 6 AK-47, des Galil et des M-4, un fusil calibre 12, quatre à six armes de poing, presque 20 000 cartouches, 120 chargeurs d’armes de différents calibres, appartenant à l’église Épiscopale d’Haïti. 

Cependant, dans le cadre cet enquête plusieurs personnes ont été arrêtées par la PNH, notamment le père Frantz Cole, et le comptable de l’église Épiscopale d’Haïti, Jean Gilles Jean Mary, et d’autres sont dans le collimateur de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), comme le Père Fritz Désiré, l’actuel Directeur du Collège Saint-Pierre. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon une source de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), du premier (1er) Octobre de l’année précédente à 30 mai de l’année en cours au moins 105 conteneurs sont arrivés dans le pays au nom de l’église Épiscopale d’Haïti, d’après cette même source une vague d’importations de la part de l’église Épiscopale est constatée depuis 2017. 

Néanmoins, au moment de la rédaction de cet article l’équipe de communication de la Police Nationale d’Haïti (PNH) n’a pas encore sorti de note.

Facebook Comments

Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.