CARIBBEAN NEWS

Contrebande entre Haïti et la République dominicaine : une trentaine de motocyclettes volées saisies par les autorités frontalières 

Photo : VOA

 Le Corps spécialisé dans la sécurité des frontières terrestres (CESFRONT) en République dominicaine a rapporté avoir mis la patte sur 32 motocyclettes que des personnes peu scrupuleuses ont tenté de transférer en Haïti illégalement, et d’autres ont été retenues pour transporter des marchandises illicites. 

CESFRONT a déclaré qu’il a mené cette action en conformité avec le décret no 323 du pouvoir exécutif, qui établit que l’une des fonctions de cette institution est « d’établir un dispositif permanent de sécurité et de contrôle aux points d’entrée et de sortie le long de la route dominicaine ». À la frontière terrestre. 

Les autorités frontalières dominicaines ont invité les propriétaires des motos à se rendre à la base d’opérations pour identifier les véhicules. 

Advertisements

“Les propriétaires peuvent se présenter à la base d’opérations frontalières de la bataille de Sabana Larga à Dajabón, avec les documents requis par la loi, qui prouvent qu’ils sont leurs propriétaires légitimes, aux fins légales correspondantes”, ont-elles indiqué. 

Rappelons que les motos ont été saisies en coordination avec des membres de la Direction centrale des enquêtes criminelles (DICRIM). 

Les commerces de contrebande sont courants sur la frontière haïtiano-dominicaine : voitures, motocyclettes, produits alimentaires, armes, drogues, matériaux, entre autres, rentrent en Haïti depuis la République dominicaine. Malgré les dispositifs de sécurité, cela n’empêche en rien à ce que des trafiquants haïtiens et dominicains commercent dans l’ombre entre les deux territoires. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.