Déploiement d’une force étrangère en Haïti : Ricard Pierre s’exprime sur son choix de signer 

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
déploiement d'une force étrangère en haïti ricard pierre s'exprime sur son choix de signer 
Écoutez cet article

Ricard Pierre, le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, dans une note vocale arrivé à notre rédaction ce lundi 10 Octobre 2022, s’exprime sur son choix de signer la résolution permettant au Premier Ministre Ariel Henry de solliciter le déploiement d’une force étrangère dans le pays.  

Dans cet enregistrement, le représentant du secteur démocratique et populaire (SDP) au sein du gouvernement d’Ariel Henry justifie son choix en expliquant qu’il a été signé dans l’objectif de fermer ce robinet de sang qui coule dans le pays. L’ancien membre de l’opposition a également affirmé que cette situation dont le pays est confronté en ce moment est le résultat des diverses mesures prises par le gouvernement du Dr Ariel Henry, provoquant des mécontentements dans le milieu du secteur des affaires. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

En effet, le Ministre de la Planification et de la Coopération Externe a dressé un tableau de la situation du pays, en soulignant que tous les jours, il  y a au moins un nouveau chef de gang qui s’installe dans le pays, et il y a plus de 180 gangs dans tout le pays. Il a également indexé les hommes d’affaires, ces derniers qui, selon Ricard Pierre refusent de payer les taxes au niveau de la douane pour des marchandises importées vers Haïti. 

D’après le représentant du SDP dans le gouvernement actuel, en août dernier, le gouvernement a perçu 8 milliards de gourdes comme taxe à la douane, alors que dans les mois précédents, ce n’était que la moitié. 

« Suite à l’annonce du gouvernement d’augmenter le prix du carburant sur le marché local, les grands axes routiers sont bloqués quotidiennement. Des pneus enflammés et des barricades sont tous les jours érigées sur la chaussée. Le Terminal Varreux où sont stockés 70% des produits pétroliers est bloqué par le gang « G9 an fanmi e alye ». La résurgence du choléra fait peur. Une crise humanitaire arrive de toute allure », indique Ricard Pierre, arguant qu’il a fait le choix de signer la résolution parce qu’il n’est pas d’accord de négocier avec les gangs armés qui veulent se faire amnistier après toutes les méchancetés qu’ils ont fait subir à la population haïtienne. 

« J’ai choisi de signer la résolution pour permettre à la vie de reprendre son cours en Haïti, pour stopper la rivière de sang. Cette situation ne peut plus continuer » a-t-il ajouté, avant de souligner que l’intervention permettra d’éviter une catastrophe humanitaire au pays. 

Rappelons que, le Conseil des ministres, réuni à l’extraordinaire le jeudi 6 octobre 2022 ont paraphé une résolution permettant au Chef du Gouvernement, Dr Ariel Henry de solliciter officiellement l’intervention militaire en Haïti. Cette autorisation a été signée par le locataire de la Primature et plusieurs autres Ministres.
 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.