INTERNATIONAL

Des villes Ukrainiennes bombardées par les forces Russes

source image : TV5Monde

Après avoir paradé le long de la frontière entre la Russie et l’Ukraine pendant plusieurs semaines, les forces de l’armée Russe ont lancé une offensive contre l’Ukraine en bombardant plusieurs villes ; une attaque qui annonce le début d’une guerre.

Dans la matinée du jeudi 24 Février 2022, les forces russes ont bombardé plusieurs villes et régions en Ukraine dont Kiev, la capitale du pays dans laquelle plusieurs explosions ont paniqué les habitants qui peine à trouver leur calme alors que le président du pays, Volodymyr Zelensky appelle la population à garder son calme. Il exhorte, entre autres, les Ukrainiens aptes au combat à rejoindre les unités de défense territoriale.

En effet, après la déclaration du chef du Kremlin, Vladimir Poutine dans la nuit de mercredi 23 février – annonçant qu’il a pris la décision de mener une opération militaire en Ukraine – des bombardements ont retenti sur le sol ukrainien dont Odessa et Lviv, située à 50 kilomètres de la Pologne. Le bilan d’une cinquantaine de morts dont une dizaine de civils a été déploré, ainsi que 74 installations militaires dont 11 aérodromes. Cette attaque vise, entre autres, à démilitariser l’Ukraine selon le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Alors que la tension monte, ces bombardements offusquent la communauté internationale qui déplore une attaque « délibérée », comme c’est le cas pour le député Belge du Parti Ecolo, Samuel Cogolati qui a affirmé : « Une offense délibérée contre une démocratie pacifique ». Il qualifie l’Ukraine de « modèle de démocratie » qui devrait être protéger par les Européens des attaques russes. Selon lui, Vladimir Poutine a commis un crime d’agression.

Advertisements

Quant au gouvernement haïtien, par l’intermédiaire de son ministère des affaires étrangères (MAE), il exhorte les acteurs concernés à trouver une issue favorable à la paix. Notons que l’Ukraine est convoitée par la Russie depuis que la Crimée, région de l’Ukraine, formée par une presqu’île qui s’avance dans la mer Noire, a été annexée en 2014 par les militaires russes.

Vladimir Poutine semble être déterminé à asseoir sa suprématie sur Kiev ; ses forces terrestres entrant sur le territoire de ce dernier ont semé la panique.

Notons que la Russie et l’Ukraine ont une histoire commune qui date de l’époque de l’Union Soviétique (URSS). Une époque de puissance que veut restaurer le maître du Kremlin, en établissant son influence sur les pays de l’ex-URSS dont l’Ukraine faisait partie mais a pris son indépendance en 1991

Facebook Comments