I-TECH

Elon Musk accusé d’avoir violé les accords de confidentialité par l’équipe juridique de Twitter 

Photo : hurriyet

Un nouveau rebondissement dans l’affaire Musk-Twitter. Peu de temps après avoir annoncé suspendre provisoirement son rachat du réseau social, Elon Musk affirme ce dimanche que l’équipe juridique de Twitter l’a appelé pour l’accuser d’avoir violé leur accord de non-divulgation. 

« Je viens de recevoir un appel du service juridique de Twitter pour m’accuser d’avoir violé leur accord de non-divulgation en raison des vérifications de 100 comptes utilisateurs [sur la présence de bots] ! Cela s’est réellement produit », a écrit Elon Musk sur son compte Twitter, avant d’ajouter quelques heures après, en répondant à un utilisateur sur cet algorithme, que cette taille d’échantillons est « ce que Twitter utilise pour calculer ce 5% de faux comptes ou spam ». Une information qui semble ne pas plaire aux dirigeants de Twitter puisqu’il s’agit d’une information confidentielle. 

Advertisements

Vendredi 14 mai 2022, le patron de Tesla avait annoncé une suspension temporaire du rachat en attendant « des informations confirmant les estimations selon lesquelles les comptes de spam et les faux comptes représentent moins de 5% des utilisateurs » du réseau social. 

À noter, depuis que Musk a annoncé la suspension du rachat de Twitter, les actions de cette entreprise ont perdu vendredi à la bourse jusqu’à 15,57% de leur valeur pour s’échanger à 38,06 dollars l’action.
 

Facebook Comments

Jacky Chery
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.