IMMIGRATION

En République dominicaine, les Haïtiens illégaux sont traqués jusque sous leurs lits 

Photo : Global Press Journal

Depuis plusieurs mois la migration dominicaine s’est engagée à traquer les réfugiés illégaux de nationalité haïtienne sur son territoire. La Direction générale des migrations (DGM) a fait savoir cette semaine qu’elle a interpellé plusieurs dizaines de sans-papiers haïtiens. 

Lors de diverses opérations menées dans différentes localités d’El Seibo – une province en République dominicaine, des agents de la DGM ont sillonné les rues pour demander aux étrangers [noirs] leurs papiers, et s’ils ne les portaient pas, ils les embarquaient dans un bus pour être rapatriés dans les prochaines heures en Haïti. 

Des vidéos amateur circulant sur les réseaux sociaux, et relayées par des médias dominicains, montrent des hommes en voiture ou à motocyclette parcourir à toute vitesse les rues d’El Seibo ou d’autres provinces en RD , cherchant sans fin des sans-papiers. 

Dans la communauté de La Higüera, on les voit briser un cadenas pour entrer de force dans une maison. Les agents de la migration dominicaine vont même jusqu’à fouiller sous un lit. 

Rappelons que l’aggravation de la situation socio-sécuritaire d’Haïti pousse des Haïtiens à fuir leur pays par milliers pour trouver refuge ailleurs, ce qu’importe les conditions de vie. 

Insécurité, chômage, famine, sont les quelques fléaux auxquels les plus résilients font face quotidiennement alors que le pays n’a pas de président élu depuis 10 mois déjà. Un seul dirigeant domine : Ariel Henry, maître de l’Exécutif ! Il n’a que faire des calvaires infligés à la population déjà miserable. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.