ENQUÊTE

Face au prix exorbitant de ses visas en Haïti, la République dominicaine fixe ses prix  

Le ministère dominicain des Affaires étrangères (MIREX) a brisé le silence sur le coût de ses visas en Haïti : le prix varie entre 40 et 60 dollars américains. Malheureusement pour rentrer en possession de tels documents, un Haïtien doit débourser entre 85 et 250 dollars américains. 

« […] Ce règlement établit que les consulats dominicains, sans exception, doivent fixer le prix de chaque visa à 40 dollars américains pour les visas de tourisme, d’affaires simples et de dépendances multiples ; à 50 USD pour les résidents et les entreprises multiples, et à 60 USD pour les entreprises à des fins professionnelles », a informé le MIREX cité par Listin Diario. 

Suite à une enquête, le journal dominicain, dans ses lignes, a rapporté des détails sur ces pratiques malhonnêtes au sein des cinq consulats dominicains installés en Haïti. Les chiffres sont alarmants. 

« Les @MIREXRD mettent le prix des visas entre 40 et 60 dollars. Les consulats en Haïti les vendent entre 85$ et 250$, gardant 80% de tous ce qu’ils collectent « pour leurs opérations », a-t-il rapporté sur ses réseaux sociaux notamment Facebook, précisant qu’on parle de nombreux visas et de beaucoup d’argent.  

Un citoyen haïtien désireux de se rendre en RD doit actuellement verser 200 USD pour son permis d’entrée en République dominicaine s’il se dirige vers le consulat dominicain à Anse-à-Pitre. À Belladère (entre 230 et 250 USD), au Cap-Haïtien (200 USD pour un visa général) et 230 USD pour un visa “VIP”, a détaillé ledit quotidien. 

À Juana Méndez, pour un voyage touristique chez la patrie sœur, le prix d’un visa s’élève à 200 dollars USD. Et pour un visa de travail, au moins 200 dollars ! Seulement 20% des recettes, soit 11,6 millions de dollars, sont encaissés par l’État dominicain en provenance des missions consulaires situées à Port-au-Prince, Juana Méndez, Anse-à-Pitre, Belladère et Cap-Haïtien. 

Advertisements

Toujours selon la même source, 79,5 millions de dollars américains ont été collectés dans ces 5 points pour la délivrance de visas entre 2015 et 2020. Toutefois il est à préciser que le règlement du MIREX autorise les consulats à conserver l’argent restant une fois les frais de 20 dollars sont versés à ladite institution pour le paiement d’un visa, ce qui servira à couvrir les frais administratifs et de fonctionnement du système de gestion consulaire. 

L’enjeu réside dans le coût exorbitant de ses services et des visas délivrés, soit 654 020 entre 2015 et 2020, dont 557 924 délivrés aux Haïtiens souhaitant traverser la frontière par rapport à la République dominicaine. 

Suite à ces révélations de Listin Diario qui découlent d’une enquête menée auprès des autorités migratoires en République dominicaine, aucune note des 5 consulats en Haïti n’a vu le jour. Leurs consuls respectifs sont jusqu’à présent indisponibles, a-t-on appris. 

REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.