Haïti-Insécurité : La DCPJ déclare que les agents de l’USGPN ne sont pas responsables de la mort de Grégory Saint-Hilaire

Loading...

Ce mercredi 11 novembre 2020, lors d’une conférence de presse. Le porte-parole de l’Inspection Générale de la Police Nationale(IGPNH) Joinet Vital, a révélé que Grégory Saint-Hilaire n’a pas été tué par les agents de l’Unité de la Sécurité Générale du Palais National (USGPN).  Me Joinet a en outre rejeté toutes les accusations faisant croire que l’étudiant finissant de l’École Normale Supérieure a été assassiné par les gardes du palais présidentiel.

 

L’étudiant qui exigeait son intégration au système éducatif n’est pas exécuté par les agents de l’ USGPN si l’on croit les informations relevées par l’Inspection Générale de la Police Judiciaire (IGPNH) via leur porte-parole. De plus Les accusations portées contre des policiers de l’USGPN ont été rejetées par l’inspection générale. ” Grégory Saint-Hilaire a été tué par une arme de point “, a dévoilé le porte-parole de l’IGPNH.

 

Toutefois l’enquête se poursuit à la DCPJ, dans le but de trouver qui est le vrai coupable de ce meurtre, a poursuivi l’inspecteur Joinet Vital.

Loading...

 

Rappelons que Grégory Saint-Hilaire, étudiants finissant à l’École Normale Supérieure (ENS) avait reçu deux projectiles dans le dos dans l’enceinte de sa faculté le 02 Octobre 2020, avant de rendre l’âme dans les locaux de l’hôpital Bernard Mervs. Ces camarades avaient pointé du droit les agents de l’USGPN comme responsable de ce crime.

 

 

Par Carl Henry Florant

 

Facebook Comments

Total
4
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :