NETALKOLE

Haïti-Société: L’OPC estime que l’Etat haïtien exclu les personnes à mobilité réduite

L’Office de la protection du citoyen (OPC) estime que l’Etat haïtien a failli à ses prérogatives quant au respect des lois relatives à la protection et l’intégration des personnes à mobilité réduite (PMR) en Haïti.

Qu’il s’agisse de la loi du 13 mars 2012 ou de celle du 12 juillet 2018, une étude de l’OPC sur les discriminations contre les PMR dans l’administration publique démontre que ces législations ne sont pas appliquées dans la plupart des institutions étatiques.

Advertisements

Le rapport de l’enquête produite par l’Unité de recherche et d’enquêtes systémiques de l’OPC révèle que les personnes en situation de handicap occupent moins de 1% des postes dans les ministères, alors que la loi du 11 mars 2012 portant sur l’intégration de ces personnes, exige des quotas de 2 à 4,76 %.

 

 

Facebook Comments