Hérard Abraham, l’ancien retraité des Forces Armées D’Haïti est décédé 

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
hérard abraham, l'ancien retraité des forces armées d'haïti est décédé 
Écoutez cet article

L’Ancien Ministre des Affaires étrangères et des Cultes, et Président du Conseil National de gouvernement d’Haïti par intérim, Hérard Abraham est décédé ce mercredi 25 août 2022, à l’âge de 82 ans, de cause naturelle. 

Suite à sa mort, le Chef du gouvernement haïtien, Ariel Henry a publié un message via le réseau social Twitter afin de rendre à un digne fils de la patrie, et un général président qui a toujours été loyal envers son pays un hommage bien mérité. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Me découvrant, consterné, pour saluer le départ du Général Hérard ABRAHAM, je rends un hommage bien mérité à un militaire et homme d’Etat haïtien modéré et exemplaire”, écrit le neurochirurgien, tout en faisant des éloges pour le Lieutenant Général retraité des Forces Armées d’Haïti (FAd’H) récemment décédé. 

“Digne fils de la patrie, le général président a toujours été loyal envers son pays qu’il a servi en des périodes difficiles. Le gouvernement s’incline, avec respect, devant la dépouille de ce grand homme”, dit le locataire de la Primature. 

Né le 28 juillet 1940, Hérard Abraham est un ancien personnage politique, il s’est enrôlé dans l’armée haïtienne en tant que jeune homme. Il a atteint le grade de lieutenant général et est devenu l’un des rares militaires dans le cercle restreint du président Jean-Claude Duvalier.   

Après le coup d’État contre l’ancien président Jean-Claude Duvalier en 1986, le défunt a été Ministre des Affaires étrangères pour la toute première fois de 1987 à 1988 sous le gouvernement de Henri Namphy. Deux ans plus tard Abraham Hérard est devenu président par intérim d’Haïti le 10 mars 1990, après des manifestations ont contraint le président Prosper Avril à s’exiler.  Cependant, Il a renoncé au pouvoir trois jours plus tard, devenant le seul chef militaire en Haïti au XXe siècle à abandonner le pouvoir volontairement.  

En janvier 1991, Abraham a aidé à écraser une tentative de coup d’État de Roger Lafontant et dans la même année Abraham a pris sa retraite de l’armée et a déménagé aux États-Unis. Il s’est installé à Miami, Floride, Il vivait près d’un autre ancien politicien haïtien, Gérard Latortue , qui deviendra plus tard Premier ministre. En février 2004, Abraham a prononcé un discours radio depuis la Floride appelant le président Jean-Bertrand Aristide à démissionner. 

Après l’exil forcé d’Aristide du pays, un nouveau gouvernement a dû être formé. Latortue a finalement été choisi pour le poste de Premier ministre invitant Abraham à retourner en Haïti et à devenir ministre de l’Intérieur. Abraham a occupé ce poste de mars 2004 jusqu’au remaniement ministériel du 31 janvier 2005, au cours duquel il est devenu ministre des Affaires étrangères. Il a occupé ce poste jusqu’au 9 juin 2006.  

Le 7 octobre 2019, au milieu des protestations nationales pour la démission du président haïtien Jovenel Moise, le lieutenant général à la retraite a écrit une lettre ouverte regrettant la situation.  

De ce fait, Il a appelé les dirigeants politiques à faire preuve de réflexion et de patience pour une résolution afin que le pays ne puisse plus jamais être qualifié de “trou de merde”, se référant au langage attribué à l’ancien président américain Donald Trump.
 

Facebook Comments

Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.