Insécurité en Plaine, le Protecteur du Citoyen réagit 

Netalkole Media
Netalkole Media
L'OPC condamne les attaques armées contre la résidence de Me Carvès Jean et celle du Dr Josué Pierre Louis 
Écoutez cet article

L’Office de la Protection du Citoyen s’est prononcé sur la situation insécuritaire qui sévit en Plaine depuis dimanche à travers une note publiée ce mercredi 27 avril 2022. Cette bataille sanglante entre bandits a déjà fait au moins 20 morts parmi la population selon la Protection Civile et a forcé les résidents de certains quartiers à fuir leurs maisons.  

Les coups de feu ont été entendus dans la nuit du dimanche 24 au 25 avril. Ces tirs qui ont persisté par la suite résultaient de la guerre entre les deux groupes de gangs, 400 Mawozo et Chen mechan. Il s’agit jusque-là selon des témoignages de quelques riverains, des membres du Groupe 400 Mawozo qui veulent répandre leur domination sur la Plaine tandis que ceux du Groupe Chen Mechan en répliquent. D’un autre côté, un mutisme est constaté chez les dirigeants qui devraient ne pas tarder à intervenir. Une inaction critiquée par plus d’un don, l’OPC.  

- Advertisement -
Ad imageAd image

Le Protecteur du Citoyen   a appellé les autorités à intervenir pour le respect des droits humains. À noter que, plusieurs cas d’insécurité dont, Osny Zidor, une étudiante tuée à Bois verna, avaient déjà été enregistrés sans que l’État ne réagisse. Alors que Macron, lors de sa réélection en France avait suscité une réaction de la part du Chef du gouvernement Haïtien.  

REDACTION : Scunder Francois 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED:
Partagez cet article
Follow:
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.