SOCIÉTÉ

Insécurité : le DG a.i de la PNH, Frantz Elbé promet de rétablir l’ordre à Martissant et démantelé les gangs armés 

” La police à la plus grande responsabilité comme la seule force effective” (dans le pays, ndlr), pour résoudre le problème de sécurité que vit la société haïtienne ces derniers temps, a déclaré le directeur général a.i de la PNH, Frantz Elbé qui intervenait ce lundi 10 janvier 2022 à l’émission ” Vision 2000 à l’écoute”.

Depuis quelques temps l’insécurité fait son plein en Haïti. Aucune solution n’a pas été prise par les autorités, de la capitale. De Port-Au-Prince à nos villes de Province le problème de l’insécurité bouleverse les citoyens qui sont livrés à eux-mêmes 

Face à la défaillance de l’état en général et la police en particulier vis-à-vis des gangs armés, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince ( Martissant, Croix-des-Bouquets, etc..). Le commandant en chef de la police a annoncé l’élaboration d’un plan contenant plusieurs phases et chaque phase plusieurs étapes afin de rétablir l’ordre et la paix dans les artères de la capitale spécialement à Martissant.  

Au-delà de la crise politique et économique qui se sont installés dans le pays, le problème de l’insécurité ” c’est le résultat de plusieurs années de désordre” a-t-il déclaré 

Le dossier de Martissant est considéré comme un challenge pour la police. Le commissaire se montre dévoué à solutionner le problème. C’est un véritable défi, a reconnu le directeur général. La police est beaucoup plus présente à travers les rues, a fait savoir Frantz Elbé. 

Cette phase est une première étape dans la prévention contre l’insécurité, d’après le commissaire. Par ailleurs, pour éradiquer définitivement le mal, Mr Frantz Elbé exige une politique de sécurité de l’état et une jonction de différentes entités (comme l’APN,la douane, AAN entre autres) et la PNH en vue de mener une bataille réelle contre le trafic illicite d’armes à feu et de munitions à travers tout le pays et la lutte contre la criminalité. 

Selon le directeur a.i, le haut commandement de la PNH envisage de renforcer un dispositif de sécurité dans le pays, mais le focus reste sur Martissant (qui constitue un axe majeur dans le lien entre pas moins de cinq départements précisément le grand sud avec la capitale).. 

Le commissaire Frantz Elbé a annoncé d’autre part, la création d’une nouvelle force d’intervention par le renforcement de la capacité opérationnelle de la police nationale d’Haïti, toujours en perspective d’une possible intervention de la PNH dans ces zones à risques pendant plusieurs mois. 

Advertisements

Depuis le début de l’année, la PNH a entamé des opérations à l’encontre du gang “400 mawozo” a affirmé le commissaire. Le directeur se vante d’une avancée considérable de la police dans la résolution du problème et promet d’arriver jusqu’au bout. 

Malgré les différents problèmes que font face l’institution policière d’un point de vue interne, tels que les mésententes au sein du haut commandement, la frustration des policiers, le numéro un de la PNH veut laisser croire à une solution adaptée à la question. 

D’un autre côté le commissaire a profité pour présenter son bilan à la tête de la PNH 

La police a mené plusieurs opérations à travers le pays a déclaré Frantz Elbé sur les ondes de la radio Vision 2000. Des opérations ont été réalisées à Delmas 19 et 65, dans le sud, au Cap-Haïtien pour citer les propos du chef de la police. Plusieurs chefs de Gangs ont été appréhendés et la saisie de plusieurs armes à feu, a-t-il signalé. En comparaison a 2021, les policiers sont plus motivés et engagés, grâce aux différentes réunions du haut commandement et des policiers frustrés et unités spécialisées se félicite le DG a.i. 

Pour conclure il demande l’implication de toutes forces vives de la nation afin d’adopter une solution définitive à la crise sécuritaire à travers le pays. 

REDACTION : Roodson Guerrier 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.