SOCIÉTÉ

Jean Dany Duval a bien été brulé vif, confie Me André Michel

Le militant qui a subi le courroux des partisans de Martine Moïse pour avoir réclamé l’incarcération d’ex première  dame lors de l’audition de cette dernière, au tribunal de première instance de Port-au-Prince, Jean Dany Duval a bien été brulé vif.

Alors que la veuve de l’ancien président Jovenel Moïse se trouvait au palais de justice pour répondre aux questions du juge Gary Orélien qui mène l’enquête sur l’assassinat de son défunt mari, le 6 octobre dernier, les partisans de la veuve s’étaient réunis sur la cour pour lui apporter leur soutient.

Un opposant, Jean Dany Duval, qui s’y était invité a été sévèrement battu pour avoir clamé « Arete Martine ». Par chance, malgré les coups, il a pu s’échapper en laissant la cour du tribunal. Le lendemain de l’incident, il s’était encore présenté en compagnie de deux autres pour porter plainte contre ceux qui l’ont tabassé ainsi que l’ex première dame, Martine Moïse.

Quelques jours après, la rumeur faisant croire qu’il avait été brulé vif s’était répandue sur la toile. Si beaucoup sont ceux qui n’arrivaient pas à la croire, c’était bien vrai selon ce qu’a confié Me André Michel.

L’autoproclamé « Avoka pèp la » a aussi informé que cet acte ne restera pas impuni. En effet, le membre du secteur démocratique et populaire accuse Martine Moïse et annonce qu’il va porter plainte contre elle.

Facebook Comments

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.