MUSIQUE

K-lib Mapou présente « Pou listwa », son nouvel album 

Le rappeur K-lib Mapou a présenté officiellement « Pou listwa » son deuxième album solo qu’il a promis pour ce 7 février 2022. Les 17 tubes sont désormais disponibles sur toutes les plateformes de streaming. 

L’ancien rappeur du groupe a succès, Mistik 703, a tenu sa promesse en publiant ce lundi 7 février 2022 son deuxième album solo « Pou listwa », de 17 titres de pur hip-hop trempé dans le « Trap » et la « drill-music ». Les 17 tubes tant attendus dans lesquels le rappeur répond à son rendez-vous avec l’histoire, sont désormais disponibles sur les plateformes de streaming.  

Après avoir chauffé les esprits avec la sortie de «Èske w te konnen» il y a une semaine, soit le 31 janvier 2022, le rappeur conscient, activiste, militant a édité sa belle aventure musicale qui retrace l’histoire politique de cette décennie, une belle façon pour le rappeur de s’immortaliser dans l’histoire du rap engagé. 

Désirant laisser sa trace dans les luttes pour l’amélioration de la condition sociale empêtrée par le système politique corrompu, K-lib Mapou fait l’histoire, entre insécurité et vie chère, mauvaise gouvernance et l’immigration de masse. L’artiste décrit les déboires politiques avec des termes simples dans sa rapologie poétique révoltante traversée par des jeux de mots et de punchlines.  

En effet, l’album débute par un single de questions réponses, « tèt a tèt », Tube dans lequel il répond à des questions sur son retour dans le rap, qui s’engage à continuer la lutte pour le changement « Pa gen Ayisyen san batay donk rape pou sa chanje » a-t-il chanté en rap. Dans le second single le rappeur chante sa sincérité au côté de Shelo Pleb Music dans « Ak tout senserite m » où les deux rappeurs vantent la poésie de leur rap engagé dans un flotpercutant baigné dans un jeu de son et de mot « Ekspè k pote avi l ak “flow” sou enstrimantal toujou menm K-Lib la ak Hip hop pou enstwi mantal » chante K-lib dans un calembour. 

Advertisements

« Nan Fon Lannwit » en collaboration avec Mawon Ann Di, rappeur et Vanessa Jeudi, chanteuse, militante, féministe. Le titre suivant, « Fake Siksè » un tube polémique, critique dans lequel K-lib chante le succès faussé de certains artistes « Atis ak ti vis » dit-il, en tout se démarquant « Tan pou m pèdi kredibilite m mwen te pito pa la » A-t-il ajouté en référence à sa longue pause de 5 ans.  

Notons que, cet album est aussi, l’occasion pour K-lib de replonger son auditorat dans une voix ancienne et engagée qui a chanté l’Union, la paix et l’unité haïtienne, il s’agit de la voix de Eddy Francois qui a chanté le refrain de «Istwa Papye » le 6ème morceau sur cet album. 

En plus du drap, l’artiste a en effet caressé les oreilles de son auditorat avec un reggae dans « Alyenkat » en collaboration avec Wesli, chanteur haïtien de la diaspora et notamment Manno Charlemagne chanteur très réputé pour sa musique engagée à l’époque des Duvalieristes, dans les années 1986.  

De nombreux autres tubes entre autres sont inclus sur l’album, « Bouske Solèy », « Rewind », « Lanmou Nan Lapèn » pour ne citer que ceux-là. Une serie de composition poétique rappée dans une diversité musicale et poétique didactique. 

Si Valckensy Dessin (de son vrai nom) dans « apostat » son premier album solo a primé une expression francophone,« Pou listwa » est bel et bien différent, et promeut une expression créole commençant aux titres jusqu’aux lyriques. Un changement qui s’explique dans le choix qu’a fait l’artiste de se rapprocher des gens qu’ils défendent. 

A lire aussi.. 

Le rappeur K-lib annonce la sortie de « Pou listwa », son deuxième album 

K-lib Mapou annonce enfin la date de sortie de son album « Pou listwa »

K-lib publie « èske w te konnen », le 3ème titre sur son album 

Facebook Comments

Revital Lynch
Ray est un jeune web entrepreneur et journaliste évoluant dans le monde du multimédia. Il est un passionné de la technologie et de ses sciences connexes.