MUSIQUE

Le rappeur K-lib annonce la sortie de « Pou listwa », son deuxième album 

Après 5 ans d’absence, le rappeur Haïtien K-lib Mapou a annoncé son retour sur l’échiquier du Rap Kreyòl. Et le rappeur sortira bientôt son nouvel opus « Pou listwa ». Cet album est un témoignage de l’engagement de l’artiste qui, dans ce projet promet de faire l’histoire dans ce qu’il appelle « radiographie politique » des 10 dernières années du peuple haïtien. Par ce disque l’artiste invitera donc ses fans à replonger dans ces 10 ans d’histoire marquées par les assassinats, la corruption et la migration de masse.  

WhatsApp Image 2022-01-03 at 13.41.58

Après « L’apostat », le dernier album de 14 titres de l’artiste paru en 2016, la pause qui semblait être la plus longue se suspend enfin. 5 ans plus tard, le rappeur annonce ce 2 janvier, son retour tout feu tout flamme dans l’industrie du rap, une industrie dans laquelle il a déjà imposé son style qui se distingue par ses prises de position et son engagement intellectuel. Une écriture imprégnée d’engagement et un combat sans merci vis-à-vis du système politique d’Haïti qu’il critique sans arrêt. Après 5 ans de pause, K-lib revient avec « Pou listwa», une radiographie politique touchant les 10 dernières années du peuple haïtien qui, selon lui est marqué par la mort, la corruption et la migration de masse. 

La nouvelle balade musicale annoncée par l’artiste est une bouffée d’air frais pour ses fans qui désormais peuvent s’en réjouir. « Pou listwa» est ce nouveau projet qui mettra fin à leur attente depuis plus de 5 ans. Par ailleurs, l’artiste avait fait son apparition dans « You got to know me » un tube paru en décembre 2021 dans lequel l’artiste parle de sa vie, son début dans la musique et sa rencontre avec le rap, ce qui semble être le challenge du titre Liriks VI réunissant des rappeurs comme Krispek, Ken FS, Freedom, Percutant, pour ne citer que ceux-là. 

Le rappeur qui va bientôt avoir 41 ans, dans un tweet traduit par la rédaction a déclaré : « Pou listwa est un voyage musical, une radiographie politique des 10 dernières années du peuple Haïtien marquées par la mort, la corruption et la migration de masse » l’auteur de « mes tourments ». 

Le rappeur a aussi promis de parler à ses supporters de ses choix personnels dans la vie, après ce qui semblait être un au revoir en 2016 (l’apostat). L’artiste a mis de côté la scène musicale pendant longtemps et a sans doute manqué à ses fans qui aiment ses tubes qui frappent les esprits tant par ses punchlines que son expression rapologique hors du commun.  Le co-fondateur de «Mystik 703 » est l’une des voix les plus engagées dans l’industrie du rap en Haïti. Son style de rap trempé dans son engagement intellectuel se veut défendre le peuple du joug politique. 

Advertisements

Le système politique et la corruption qui va avec, revient souvent dans ses écrits et ses différentes productions artistiques. «Petrospectiv» est l’un des tubes qui témoigne le plus son engagement et sa position contre la corruption. Par ce tube, K-lib a été une des voix qui a mis en avant le mouvement «petrochallenger» dans lequel les haïtiens demandent des comptes sur l’utilisation du fond «petrocaribe». 

K-lib Mapou a un discours très cohérent encré profondément dans l’engagement. La nouvelle année s’annonce en beauté pour ses fans qui hâtent de découvrir cette balade musicale autour des 10 ans d’histoire du pays, qu’il propose de passer en revue. Il faut donc croire que les aventures musicales de l’auteur de « l’apostat» continueront, et qu’on peut donc espérer le voir sur scène.  

Notons que la migration est un sujet qui fait des va-et-vient dans la production artistique en Haïti depuis quelque temps, vu le nombre record d’haïtiens qui laissent le pays. En plus de son côté défenseur des valeurs culturelles, cette année l’icône du rap le plus distingué en Haïti s’en est aussi inspiré pour se refaire un voyage rapologique et historique.  

REDACTION : Guerby JEAN 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2021 

 

Facebook Comments