La Russie a testé pour la première fois son missile intercontinental « Satan 2 » 

Jacky Chery
Jacky Chery
Écoutez cet article

En pleine guerre avec l’Ukraine, l’armée russe a annoncé, ce mercredi 20 avril, avoir procédé au premier tir d’essai de son missile balistique intercontinental Sarmat, connu également sous le nom de « Satan 2 ». Une arme extrêmement puissante, capable de détruire un pays d’une taille équivalente à celle de la France. 

Depuis sa création, le RS-28 Sarmat ou Satan 2 n’avait jamais été testé par l’armée russe. Identifié comme étant le plus puissant missile nucléaire jamais conçu, cette arme balistique a été testée avec succès ce mercredi, affirment les autorités russes. Ce missile balistique intercontinental de cinquième génération serait capable de déjouer tous les systèmes anti-aériens modernes et qu’aucune technologie de défense antimissile ne serait en mesure de l’arrêter. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

D’une capacité d’action de près de 10 000 kilomètres, le Satan 2 peut atteindre n’importe quel bout de la planète en très peu de temps. Cette arme hyperpuissante pourrait contenir jusqu’à douze têtes nucléaires, lui donnant la capacité de détruire en quelques secondes un territoire de la taille du Texas ou de la France, selon les informations provenant des médias russes. 

Bien avant ce test réussi de ce mercredi 20 avril, l’armée russe avait déjà envisagé, en 2021, de procéder à trois essais de cette arme redoutable, dans un champ à la base d’essais de Kura dans la région de Kamtchatka, information qu’avait rapporté l’agence de presse russe TASS. 

À un moment où les forces militaires russes se préparent à un nouvel assaut dans la partie Est de l’Ukraine, le Pentagone, de son côté, considère l’essai de cette arme fatale n’était pas une menace. Du côté russe, aucune information supplémentaire n’a été donnée sur la raison pour laquelle le Satan 2 a été testé, ce mercredi. 

REDACTION : Jacky Chéry 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

- Advertisement -
TAGGED: ,
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.