ACTU

L’ADIH exhorte le gouvernement à prendre ses responsabilités face à la dégradation des conditions de vie de la population  

l'adih exhorte le gouvernement à prendre ses responsabilités face à la dégradation des conditions de vie de la population

Le pays est confronté depuis plusieurs années à une crise multidimensionnelle notamment l’insécurité qui bat son plein sur tout le territoire national. De ce fait l’Association des Industries D’Haïti (ADIH)exprime ses vives préoccupations face au climat de l’insécurité sévissant dans le pays et invite le Chef du gouvernement Ariel Henry à rétablir l’ordre et la paix dans le pays. 

Dans une note de presse portant la date du vendredi 17 juin 2022, dont la réduction de NetalKole Media détient une copie, L’Association des Industries d’Haïti (ADIH) exhorte encore une fois le Gouvernement à prendre ses responsabilités face à la dégradation des conditions de vie de la population abandonnée à elle-même. Elle invite aussi le Gouvernement à rétablir, INCESSAMMENT, l’ordre et la paix dans le pays livré aux mains de gangs armés depuis trop longtemps déjà. 

Advertisements

“Le Gouvernement de la République d’Haïti assiste impuissant au délabrement de toutes les instances publiques. Tout est HORS DE CONTROLE ! L’ADIH, est plus qu’inquiète et exaspérée par l’allure que prend la crise socio-politique et économique”,  a souligné l’ADIH, ajoutant que ” le pays est au fond du gouffre. Criminalité, manque de dialogue, perte de contrôle progressive de certaines zones géographiques du pays, sont autant de facteurs qui plongent la nation dans ce chaos sans précédent que nous connaissons actuellement”. 

Par ailleurs, l’Association lance une alerte sur les compagnies qui s’apprêtent à interrompre leurs activités de manière définitive en raison de l’insécurité qui s’est fermement installée dans le pays. “A tout cela s’ajoute, la Douane qui est dysfonctionnelle, menant à des raretés de produits de première nécessité, occasionnant également des pertes graves liées à l’impossibilité d’exporter la production nationale ; la pénurie constante de carburant ; les actes de Kidnapping, les vols journaliers des gangs, ETC”, conclut l’ADIH dans la note

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.