Le Canada n’interviendrait pas en Haïti tant qu’il n’y aura pas de consensus

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
le canada n'interviendrait pas en haïti tant qu'il n'y aura pas de consensus
Écoutez cet article

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré ce dimanche 20 novembre 2022 qu’une éventuelle intervention militaire canadienne en Haïti ne pouvait pas se produire à moins que tous les partis politiques de la nation ne soient d’accord.

« Il ne suffit pas que le gouvernement haïtien le demande. Il doit y avoir un consensus entre les partis politiques en Haïti, avant que nous puissions avancer dans des étapes plus significatives », a-t-il déclaré.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon les informations rapportées par CBC News, l’information a été publiée lors de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères Haïtien, Jean Victor Geneus, lors du sommet de la francophonie à Djerba, en Tunisie.

Trudeau a également indiqué que le Canada travaille avec la Communauté des Caraïbes (Caricom), ainsi que « plusieurs acteurs en Haïti de tous les différents partis politiques » pour parvenir à un consensus sur la manière dont la communauté internationale peut aider.

« Le Canada est très ouvert à un rôle important, mais nous devons avoir un consensus haïtien », a martelé le Premier ministre Canadien

Parallèlement, au cours de la réunion, Trudeau a également promis 16.5 millions de dollars pour aider à stabiliser Haïti. Environ la moitié de l’argent sera consacré à l’aide humanitaire, et une partie du reste sera destinée à aider à éliminer la corruption et à poursuivre la violence sexiste.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.