Le gouvernement haïtien considère le traitement des Haïtiens déportés par la RD comme « inhumain »

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
le gouvernement haïtien considère le traitement des haïtiens déportés par la rd comme inhumain (1)
Écoutez cet article

Le gouvernement haïtien a condamné ce dimanche 20 novembre le traitement « honteux » et « inhumain » que subissent les citoyens haïtiens en République Dominicaine, pays qui a expulsé des milliers d’Haïtiens sans papiers ces dernières semaines.

Le ministère des Affaires étrangères et des Cultes a exprimé dans un communiqué ces « traitements honteux et inhumains qui ternissent l’image de la République Dominicaine dans le monde entier et mettent en danger l’esprit de paix et d’harmonie qui doit guider les relations entre les deux pays qui partagent l’île ».

- Advertisement -
Ad imageAd image

Le ministère des Affaires étrangères et des Cultes a exprimé dans un communiqué ces « traitements honteux et inhumains qui ternissent l’image de la République Dominicaine dans le monde entier et mettent en danger l’esprit de paix et d’harmonie qui doit guider les relations entre les deux pays qui partagent l’île ».

Par ailleurs, Haïti reconnaît le droit souverain de la République voisine de réguler les flux migratoires à l’intérieur de son territoire conformément à sa législation et aux conventions internationales dûment ratifiées.

Néanmoins, le pays a demandé à la République Dominicaine d’accorder à ses ressortissants un traitement respectueux de la dignité humaine.

Le Ministère des Affaires Étrangères a instruit le chargé d’affaires haïtien en République Dominicaine d’exprimer les préoccupations du Gouvernement haïtien au Ministère des Affaires Étrangères dominicain concernant ces événements.

Le Gouvernement Haïtien a réitéré son engagement à respecter le protocole signé en décembre 1999 avec le pays voisin sur les procédures de rapatriement, tout en assurant la République dominicaine de sa volonté de continuer à œuvrer au renforcement de relations harmonieuses fondées sur le respect des principes du droit international.

La République Dominicaine a multiplié ces dernières semaines les déportations de citoyens haïtiens sans papiers.

La semaine dernière, le président Luis Abinader s’est exprimé contre les déclarations du haut-commissaire de l’Organisation des droits de l’homme des Nations Unies, Volker Türk, qui a appelé la République Dominicaine et d’autres pays de la région à arrêter les déportations des Haïtiens vers leur pays d’origine.

À cette occasion, Abinader a qualifié ces déclarations d' »inacceptables » et d' »irresponsables », en plus d’annoncer que les déportations d’Haïtiens sans papiers, non seulement, se poursuivraient, mais augmenteraient.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.