POLITIQUE

“Le Gouvernement actuel est trop faible pour permettre le pays de traverser les périodes difficiles qui l’attendent”, a affirmé le SDP

Photo : Metropole

La situation sécuritaire du pays s’aggrave chaque jour qui passe, notamment avec la montée en flèche des cas de kidnappings, une situation qui laisse indifférent les autorités gouvernementales. De ce fait, le Secteur Démocratique et Politique s’est dit préoccupé par la remontée de l’insécurité dans le pays, notamment dans la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince, selon le SDD cette situation prouve l’incapacité de l’Etat de garantir la sécurité de la population haïtienne.

En effet, dans une note portant la date du dimanche 19 juin 2022, dont notre rédaction détient une copie, le SDP exprime ses plus vives préoccupations face à la montée massive du phénomène de l’insécurité et du kidnapping sur le territoire national, et surtout dans la zone Métropolitaine de Port-au-Prince, selon le SDP, la situation dans laquelle le pays se trouve actuellement, prouve l’incapacité de l’Etat Haïtien, à garantir la sécurité des Citoyens et Citoyennes puisqu’il a été démantelé et affaibli durant les dix années précédentes par le régime PHTK, notamment les Martellistes et Jovenelistes confondus.

” Le SDP rappelle que la gangstérisation du Pays est le bilan du PHTK qui a dirigé le Pays pendant les 10 dernières années au détriment des intérêts des haïtiens, avec la complicité de la communauté internationale et de l’oligarchie”, peut-on lire dans cette note portant les signatures, de Nenel Cassy, Majory Michel et le porte-parole du SDP, Me André Michel.

Par ailleurs le SDP a souligné la prise en otage du Palais de Justice par les gangs armés, et l’attaque des Bandits contre les locaux de l’Autorité Portuaire Nationale (APN), en pleine cœur de la Capitale, sous l’œil impuissant des autorités constituées de l’Etat, plus précisément les Ministères de la Justice et de l’intérieur.

Advertisements

“Le gouvernement actuel est trop faible pour permettre au Pays de traverser les périodes difficiles qui l’attendent”, a fait savoir les membres du SDP, ajoutant que le pays a besoin d’un Gouvernement pour combattre l’insécurité, le kidnapping, les gangs armés et conduire le processus de normalisation institutionnelle tels que définis dans l’accord su 11 septembre 2021.

Tout en condamnant les attaques criminelles perpétrées contre les agents de la PNH, le SDP réaffirme son soutien à l’institution policière ainsi que les agents de la PNH qui, selon le SDP travaillent dans des conditions lamentables.

Le SDP demande au Chef du gouvernement d’entamer un dialogue politique multilatéral en vue d’engager le débat national nécessaire sur la sécurité de la population haïtienne, précisant qu’avec l’effondrement et le dysfonctionnement des institutions républicaines, les temps politiques ont changé, et seul le dialogue reste et demeure le meilleur moyen pour sortir de l’impasse politique actuelle.

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.